L'autoroute Laurentienne

Un passe-droit pour le bruit pour la construction... du mur antibruit

La Ville de Québec fait entorse à son règlement sur le bruit et autorise la réalisation de travaux de nuit sur le chantier du mur antibruit en construction le long de l'autoroute Laurentienne.
L'autorisation couvre la période du 20 mars au 4 avril. «Pour respecter son échéancier, le constructeur doit réaliser des travaux alternés le jour et la nuit pour la pose de la structure d'acier du mur et celle des panneaux isolants préfabriqués, ces deux tâches ne pouvant pas être réalisées simultanément sur le chantier», peut-on lire dans le sommaire décisionnel.
Le règlement sur le bruit de la Ville de Québec limite les heures de travaux de construction de 7h à 21h du lundi au samedi et de 10h à 21h le dimanche. Il faut une ordonnance autorisée par le comité exécutif et signée par le greffier pour passer outre. Cela a été fait récemment pour l'avancement jour et nuit du chantier de l'amphithéâtre et maintenant pour le mur antibruit, où des seuils de bruit doivent tout de même être respectés.
La Ville a prévu informer les citoyens des conditions de réalisation du projet et consignera les plaintes s'il y en a.
Cela fait des dizaines d'années que les résidants du quartier de Charlesbourg situé à l'est de l'autoroute Laurentienne réclament un mur pour couper le bruit de la circulation automobile. Le premier segment, qui coûtera un million de dollars, doit être terminé au printemps.