Un parc Chica Chica Boum Chic

La Ville de Québec a inauguré jeudi le parc Alys Robi (1923-2011) dans le quartier Saint-Sauveur où est née celle qui est considérée comme la première chanteuse québécoise à avoir connu une carrière internationale.
Le parc est aménagé à l'intersection des rues Victoria et Napoléon, tout près de la rue Durocher où se trouve toujours la maison où elle a grandi.
Pour le petit-neveu de Lady Alys, Martin Latulippe, le parc sert à rappeler un héritage musicale qui a traversé les frontières avec des titres gravés dans la pierre comme Chica Chica Boum Chic, Tico-Tico et Je te tiens dans mon coeur.
L'endroit marque aussi la persévérance. «C'est une battante. Elle a toujours été forte et elle est tombée», lance-t-il en référence au fait qu'elle a passé cinq ans à l'institut en santé mentale de Québec, autrefois nommé Saint-Michel-Archange.
Malgré des années laissée dans l'oubli, elle est revenue à l'avant-scène. «Elle s'est relevée. Et c'est ce qu'elle nous enseigne aujourd'hui», conclut-il. Jean-François Néron