La municipalité de Saint-Ulric vient de renommer l’un de ses parcs pour le dédier à la mémoire de Sonia Pelletier.

Un parc à la mémoire d’une victime de polytechnique

La municipalité de Saint-Ulric vient de renommer l’un de ses parcs pour le dédier à la mémoire de Sonia Pelletier, l’une des quatorze étudiantes tombées sous les balles de Marc Lépine à l’École polytechnique de Montréal.

Originaire de cette municipalité voisine de Matane, la jeune femme de 28 ans était la cadette d’une famille de huit enfants. Le jour de son assassinat, elle en était à son dernier jour de classe avant d’obtenir son diplôme en génie mécanique. 

Dans le cadre des célébrations de son 150e anniversaire, la municipalité de Saint-Ulric en profite pour commémorer les 30 ans de cette tragédie.