L'ours blanc Eddy a un nouveau terrain de jeu!
L'ours blanc Eddy a un nouveau terrain de jeu!

Un nouvel enclos à l’Aquarium de Québec pour les ours blancs [PHOTOS]

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
Eddy a un nouveau terrain de jeu! Le nouvel enclos des ours blancs de l’Aquarium de Québec doit ouvrir mardi, rénové au coût de 7,5 M$.  

L’espace est passé de 10 000 à 20 000 pieds carrés, ce qui sera beaucoup d’espace pour les ours. Pour l’instant, Eddy — la vedette de l’aquarium — est seul dans l’enclos. Il sera bientôt accompagné de trois nouveaux amis, les ours blancs arriveront au cours de l’année. 

«Une section existait déjà, on l’a améliorée par sa topographie, le sol a été rehaussé pour donner une meilleure vision, autant pour les visiteurs que pour l’animal. Le nouveau secteur de l’autre côté est un environnement plus naturel, avec de la forêt, une tanière et la chute d’eau», explique Marie-Pierre Lessard, conservatrice à l’Aquarium de Québec. 

L’espace est passé de 10 000 à 20 000 pieds carrés, ce qui sera beaucoup d’espace pour les ours.

Eddy visite pour l’instant la section agrandie, mais il pourra se déplacer vers le nouveau terrain bientôt, le côté nord. Ces derniers jours, il adore se cacher derrière les grosses roches et jouer dans les plantes. 

«Il est de retour depuis la semaine dernière, on veut voir son comportement et s’assurer qu’il s’acclimate bien. On veut être certain que la routine de travail se déroule bien avant d’ouvrir l’autre côté.» 

Les travaux de ce nouveau grand enclos ont commencé au mois d’avril 2019.

Les travaux de ce nouveau grand enclos ont commencé au mois d’avril 2019. Les visiteurs peuvent dès mardi profiter du nouveau terrain, avec entre autres des activités de réalité augmentée. Toutefois, avec la zone rouge, l’horaire de l’Aquarium sera assurément de nouveau perturbé.  

«On est content de voir Eddy bien réagir. On espérait qu’il soit curieux et très relaxe, et c’est le cas. Son environnement semble lui plaire, il est paisible. L’enclos est une réussite au niveau opérationnel et pour le bien-être de l’animal», termine Mme Lessard. 

L’habitat a été repensé pour être plus facile d’accès pour les travailleurs, les normes de sécurité ont aussi été rehaussées. 

L'ours blanc Eddy a un nouveau terrain de jeu!

Pandémie 

L’Aquarium avait rouvert ses portes le 29 juin. Depuis, toutes les plages horaires étaient comblées. Le site recevait bien sûr moins d’achalandage pour respecter les mesures sanitaires du gouvernement. 

«On a plutôt refusé des gens. Les gens de Québec, de l’Ontario et certains de l’Ouest canadien avaient de l’intérêt. On est le troisième attrait touristique le plus visité à Québec et ça n’a pas changé», indique Elizabeth Tessier, directrice de l’Aquarium. 

Le nouvel enclos des ours blancs de l’Aquarium de Québec a été rénové au coût de 7,5 M$.  

L’Aquarium a bien hâte de faire connaître l’enclos aux visiteurs. Les annonces gouvernementales de lundi auront peut-être un impact sur l’ouverture du site. La SEPAQ et l’Aquarium décideront de la marche à suivre dans les jours qui viennent.  

«On ne sait jamais rien avant les points de presse… Si on venait à fermer, on ferait comme la première fois, on fait avec et on s’adapte. On a des plans de contingence et on souhaite que ça ne dure pas trop longtemps», exprime la directrice. 

Pendant la fermeture du printemps, les animaux de l’Aquarium ont été traités aux petits oignons. Les conservateurs ont pu offrir 100 % de leur attention aux bêtes, sans spectacle ou explications pour les visiteurs. Les horaires d’entrainement avaient été maintenus et les résidents n’ont manqué de rien. Les conservateurs étaient un service essentiel.  

Les employés n’ont pas remarqué de changements dans le comportement des animaux, ils n’étaient pas plus relaxes ou stressés. La présence de visiteurs ne change pas leur routine, ajoute Mme Tessier.