Un incendie fait rage à bord d'un navire porte-conteneurs

HALIFAX - Les mauvaises conditions météorologiques empêchent toujours les équipages d'éteindre un incendie qui fait rage à bord d'un navire porte-conteneurs à destination de Halifax, qui vogue à environ 1775 kilomètres au sud-est de la ville, a annoncé samedi un porte-parole de la Garde côtière américaine.

Onze des 23 membres de l'équipage du navire, considérés comme non essentiels aux opérations, ont été transférés sur le navire belge qui est arrivé sur les lieux vendredi soir pour offrir son aide à l'équipage du Yantian Express, a annoncé le premier maître de 3e classe, Joshua Canup, de Portsmouth, en Virginie.

En ce moment, l'équipage attend que le mauvais temps passe, a indiqué M. Canup. Il n'a pas pu se prononcer sur l'état du brasier, mais selon lui il y a encore de la fumée.

Le navire porte-conteneurs de 320 mètres avait quitté Colombo, au Sri Lanka, à destination de Halifax jeudi, lorsqu'un incendie s'est déclaré à l'intérieur d'un conteneur sur le pont avant du navire.

Les flammes se sont ensuite propagées dans plusieurs autres conteneurs.

Les autorités de la garde côtière de Boston ont reçu un appel à l'aide, vendredi, a relaté M. Canup. À ce moment-là, le bateau était à 1800 kilomètres au sud-est de Cape Cod, au Massachusetts.

Un cargo des Pays-Bas, le Happy Ranger, était sur place vendredi pour offrir son assistance, mais il est parti après l'arrivée du Smit Nicobar, un remorqueur belge.

Aucun des huit officiers et des 15 marins qui se trouvaient à bord du navire n'a été blessé. Ce bateau a été construit en 2002 et peut transporter 7510 conteneurs standards de 20 pieds.

Dans un courriel, un porte-parole du transporteur international Hapag-Lloyd, a indiqué qu'il était trop tôt pour évaluer les dommages ou pour savoir à quel moment le bateau arrivera à Halifax.

«Le temps et les conditions de la mer sont toujours difficiles et le travail d'extinction nécessite une amélioration de ces conditions», a indiqué Tim Seifert.

Il a assuré que le bateau était muni de dispositifs d'incendie qui pourront être utilisés dès que la température le permettra.