Un homme happé mortellement à Otterburn Park: possible délit de fuite

MONTRÉAL — La police privilégie toujours la thèse d'un délit de fuite pour expliquer la mort d'un homme de 27 ans qui a été retrouvé ensanglanté en plein milieu de la chaussée à Otterburn Park, en Montérégie, dimanche.

La victime a été identifiée en après-midi. Il s'agit d'Olivier Houde, un résidant d'Otterburn Park.

La macabre découverte a eu lieu à proximité d'une halte routière sur la route 133, qui porte aussi le nom de chemin des Patriotes et qui longe la rivière Richelieu.

C'est un automobiliste qui a alerté les policiers vers 6h35, dimanche matin, pour signaler qu'il venait de frapper quelque chose sur le chemin des Patriotes, constatant par la suite qu'il s'agissait en fait d'un homme.

À la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent, le capitaine Francis Lepage indique que les premiers éléments de l'enquête permettent de croire que la victime avait déjà été frappée par un autre véhicule auparavant. La police locale a d'ailleurs fait appel aux services d'un reconstitutionniste de la Sûreté du Québec (SQ) pour l'épauler dans son enquête.

Un appel au public a été lancé dans l'espoir d'obtenir des informations qui permettront de faire avancer l'enquête, notamment de ceux qui auraient vu le jeune homme depuis samedi soir.

Olivier Houde est un homme blanc de 27 ans aux cheveux bruns courts. Il portait un pantalon en denim et une veste noire en coton ouaté avec un capuchon ainsi que des souliers noirs. Toute information peut-être transmise au 911 ou en appelant directement la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent au (450) 536-3333.