Un coup de main... à un présumé agresseur

La police de Québec est à la recherche d’un bon samaritain qui, sans le savoir, a aidé à réparer une crevaison sur le véhicule d’un homme suspecté d’agression sexuelle… au cours de la même nuit.

La présumée victime était «assise dans le véhicule [du suspect] au moment de la crevaison», précise le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) dans un communiqué émis mardi. 

Le «témoin important» pourrait permettre la police de faire avancer son enquête. Le SPVQ n’a qu’une description des faits pour retracer l’homme en question. «Le témoin aurait aidé, dans la nuit du 21 juin 2018 entre 3h30 et 5h, le conducteur d’un petit véhicule de couleur foncée ressemblant à une Honda Civic immobilisée en raison d’une crevaison dans la bretelle d’une sortie d’autoroute sur le territoire de la Ville de Québec», expose le SPVQ.

Le conducteur de la voiture endommagée, âgé de 25 ans, «est considéré comme étant un suspect dans une enquête d’agression sexuelle qui serait survenue au cours de la nuit du 21 juin». Le SPVQ ne dit pas savoir si cette agression s’est produite avant ou après le crevaison.

Toute personne détenant de l’information dans ce dossier peut contacter le SPVQ en composant le 418-641-AGIR.