Le Mouvement Tradition Québec a décliné notre demande d'entrevue au sujet de la conférence et de ses positions.

Un «comité d'accueil» pour saluer le Mouvement Tradition Québec

Un «comité d'accueil» s'organise pour saluer le Mouvement Tradition Québec, qui présente une conférence «sur les erreurs du mouvement féministe et le vrai rôle de la femme dans la société canadienne-française», vendredi soir dans la capitale.
L'invitation circule sur la Toile. Il s'agit d'une «initiative spontanée de quelques féministes», nous ont expliqué deux internautes qui comptent parmi la cinquantaine de participants espérés à cette manifestation.
Ceux-ci ont été indisposés en apprenant que le Mouvement Tradition Québec, un groupe catholique nationaliste et traditionaliste, milite en faveur d'un retour à une
structure familiale et sociale d'avant la Révolution tranquille. 
Dans Le Soleil de mercredi, le conférencier, l'abbé Daniel Couture, résumait le propos : «La femme mère, reine du foyer. C'est elle qui s'occupe de la maison. [...] C'est un travail à plein temps, s'occuper des enfants.» L'homme pourvoyeur est au travail.
Fraternité sacerdotale Saint-Pie X
M. Couture est le supérieur de district de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX). La communauté est en froid avec Rome, notamment parce qu'elle prône un retour à l'église ancienne des messes en latin, celle qui s'assurait d'une forte présence dans les sphères sociale et politique; celle d'avant le concile Vatican II.
FSSPX et le Mouvement Tradition Québec souhaitent donc rétablir un état clairement catholique et canadien-français. Tout comme ils prônent le rétablissement d'une structure familiale «traditionnelle».
Samedi, le conférencier sera à Saguenay. Dans la région, FSSPX a une école à Lévis.