Le Camp s’adresse aux aspirants entrepreneurs de 18 à 40 ans de la grande région de Québec qui souhaitent démarrer et exploiter une entreprise de culture maraîchère biologique.

Un camp d’entraînement pour cinq aspirants entrepreneurs agricoles

La Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation (FSAA) recherche cinq aspirants-entrepreneurs pour participer au tout premier Camp d’entraînement agricole biologique de la Capitale-Nationale.

Les cinq aspirants-entrepreneurs auront accès à cinq hectares de terres agricoles biologiques situées dans la MRC de Côte-de-Beaupré pour tester leur projet avec un minimum de risque avant de se lancer vraiment en affaires. 

«Il y a cinq ans, on a investi dans la formation pour des entrepreneurs agricoles. On s’est rendu compte qu’il y a des jeunes qui ont d’excellents projets, mais qui sont très spécifiques et on n’avait pas vraiment de spécialistes pour les accompagner et se lancer sur une grande échelle peut être un grand risque. Un de nos jeunes diplômés par exemple s’est lancé dans la production de quinoa et il a trouvé ça difficile», a expliqué le doyen de la FSAA, Jean-Claude Dufour. «Les jeunes nous ont dit que ce serait bien d’avoir un ou deux hectares pour tester leur projet avec un minimum de risques et de dépenses», a-t-il poursuivi. 

Pour réaliser leur projet, les cinq personnes sélectionnées seront encadrées par un agronome, pendant quatre à six mois. Ils devront également suivre la formation en entrepreneuriat agricole, d’une durée de 10 jours.

De plus, des services d’accompagnement et de mentorat d’affaires leur seront offerts tout au long du processus et cinq bourses de 5000 $ seront octroyées aux jeunes entrepreneurs. «Ils réalisent leur rêve sur un petit projet-pilote d’un hectare et ils doivent trouver toutes les conditions gagnantes pour que ce projet-là se réalise selon leur rêve», a souligné M. Dufour. 

Le Camp s’adresse aux aspirantes et aux aspirants entrepreneurs de 18 à 40 ans qui souhaitent démarrer, organiser et exploiter une entreprise de culture maraîchère biologique provenant de la grande région de Québec et de Lévis.

Les personnes intéressées à participer au Camp doivent déposer une demande avec leur plan d’affaires et une lettre de motivation avant le 1er mars 2019.