Un calendrier avec du piquant

Un autre calendrier de pompiers? Les gens qui y posent sont flambant nus, mais non, ce ne sont pas des pompiers: ils sont apiculteurs.

L’entreprise montréalaise Alvéole, qui exploitent des ruches en milieu urbain — elle en a plusieurs à Québec, d’ailleurs — lancera en décembre un calendrier montrant des «bergers et bergères d’abeilles» dans leur plus simple appareil. 

Pour la compagnie, il s’agit bien sûr d’un coup de pub, mais le but est aussi et «surtout de sensibiliser les gens à l’importance de préserver les pollinisateurs et l’environnement, et de leur montrer que la présence des abeilles n’est pas dangereuse», a indiqué récemment Jonathan Pelland, d’Alvéole, lors d’une entrevue avec La Terre de chez nous.