Le Soleil
Un bris mécanique sur la locomotive de tête 5017 avait été signalé à l’atelier de réparation de la Montréal, Maine & Atlantic (MMA) la veille du déraillement mortel du 6 juillet 2013 de Lac-Mégantic.
Un bris mécanique sur la locomotive de tête 5017 avait été signalé à l’atelier de réparation de la Montréal, Maine & Atlantic (MMA) la veille du déraillement mortel du 6 juillet 2013 de Lac-Mégantic.

Un bris mécanique signalé la veille du déraillement mortel

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Un bris mécanique sur la locomotive de tête 5017 avait été signalé à l’atelier de réparation de la Montréal, Maine & Atlantic (MMA) la veille du déraillement mortel du 6 juillet 2013 de Lac-Mégantic.