Un autre décès au CHSLD Le Faubourg

Les lieux d’éclosion du virus comptent neuf nouveaux cas de COVID-19 et le CHSLD Le Faubourg déplore son huitième décès depuis le début de la pandémie.

Le centre d’hébergement de Québec note 31 usagers et 28 employés infectés.  

Les cas continuent de s’accumuler dans les CHSLD Hôpital général et Jardins du Haut Saint-Laurent, ils enregistrent huit nouveaux cas. À l’Hôpital général de Québec, 89 usagers et 64 employés sont infectés. Dans le centre d’hébergement privé de Saint-Augustin-de-Desmaures, 67 usagers et 78 employés sont infectés. Ils déplorent respectivement 29 et 19 décès. 

Le CHSLD Paul-Triquet enregistre lui aussi un nouveau cas chez ses employés, 33 usagers et 43 membres du personnel sont maintenant infectés. On y déplore 15 décès depuis le début de la crise sanitaire. 

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale annonce 10 nouveaux cas sur son territoire, pour un total de 1742 personnes infectées, 1105 sont maintenant considérées comme guéries. La région enregistre maintenant 152 décès, 24 personnes sont hospitalisées et deux d’entre elles se trouvent aux soins intensifs. 

La situation demeure stable dans les autres lieux d’éclosion de la région : Hôpital Jeffery Hale (214 cas et 40 décès), CHSLD Paul-Triquet (76 cas et 15 décès), Jardins d’Évangéline (134 cas, 14 décès), CHSLD Saint-Jean-Eudes (23 cas, 4 décès), Manoir et Cours de l’Atrium (57 cas et 7 décès), résidence Havre du Trait-Carré (35 cas et 1 décès), CHSLD Notre-Dame-de-Lourdes (9 cas), Clairière du Boisé (16 cas).

Bilan des cas en date du 12 juin pour la Capitale-Nationale

Sept cas isolés dans les écoles

Certains médias ont récemment rapporté des cas de COVID-19 dans certains établissements scolaires de la région. Le CIUSSS de la Capitale-Nationale ne divulgue pas les lieux d’infections, sauf s’il s’agit d’un cas d’éclosion, donc un minimum de deux personnes ayant reçu un test positif et qui ont un lien épidémiologique.  

«Il n’y a pas de quoi s’alarmer. Il n’y a rien qui nous permettrait de déroger de la conduite qu’on s’est toujours donnée, soit de préserver la confidentialité des personnes positives dans la mesure du possible», explique Mathieu Boivin, agent de relations avec les médias pour le CIUSSS.

Mathieu Boivin confirme qu’il y a sept cas isolés de COVID-19 dans les établissements scolaires de la région, élèves ou membres du personnel. Ces personnes ont été retirées de leur milieu et n’ont contaminé aucun camarade ou collègue. 

«Aucun établissement scolaire ne se qualifie comme foyer. Les équipes d’enquête font rapidement une enquête. Elle identifie les contacts étroits, les sollicite et leur fait passer un test pour en avoir le cœur net. Aucun des contacts étroits n’est revenu avec un résultat positif.»

Chaudière-Appalaches

Le nombre de cas confirmés en Chaudière-Appalaches s’élève à 510, trois personnes sont hospitalisées et deux d’entre elles se trouvent aux soins intensifs. Le CISSS compte par ailleurs 477 personnes rétablies et huit décès depuis le début de la crise sanitaire.

Bilan des cas en date du 12 juin pour Chaudière-Appalaches