Ugo Fredette

Ugo Fredette va en appel de ses deux verdicts de culpabilité pour meurtre

MONTRÉAL — Ugo Fredette, reconnu coupable de deux meurtres au premier degré dont celui de son ex-conjointe Véronique Barbe, porte ses verdicts de culpabilité en appel.

Dans l'avis d'appel qui a été déposé au greffe de la Cour d'appel de Montréal, il réclame un second procès.

L'homme de 44 ans avait été reconnu coupable le 19 octobre dernier.

En plus du meurtre de Véronique Barbe, il avait été reconnu coupable de celui d'Yvon Lacasse, un automobiliste de 71 ans croisé par hasard dans une halte routière de Lachute, alors qu'il était en fuite après avoir tué son ex-conjointe. Fredette avait volé son véhicule pour poursuivre sa cavale plus discrètement.

Les deux meurtres ont été commis le 14 septembre 2017.

Dans son avis d'appel, Ugo Fredette allègue que la juge du procès a erré dans ses directives au jury.

Il soulève qu'elle a commis une erreur en disant aux 12 jurés «qu'ils devaient être unanimes sur le verdict, mais qu'iI n'était pas nécessaire qu'ils soient unanimes sur Ia façon d'arriver à un verdict de culpabilité».

Dans la procédure déposée au greffe, il est demandé à la Cour d'annuler les deux verdicts de culpabilité et de tenir un second procès.

La peine de Fredette n'a pas encore été prononcée, mais vu qu'il a été condamné pour meurtre au premier degré, ce crime entraîne automatiquement une peine de prison à vie, sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.