Le maire de Lévis Gilles Lehouillier travaille depuis près d’un mois à changer la dynamique au bureau de projet sur le troisième lien, mis sur pied en 2017 par le ministère des Transports.

Troisième lien: Lehouillier fait le plein d’appuis

L’appui au troisième lien s’étend de part et d’autre du fleuve Saint-Laurent, à l’est comme à l’ouest de Québec, ou au sud de Lévis, alors que de nombreuses MRC se sont officiellement jointes au mouvement mené par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Ce dernier était entouré d’une quarantaine d’élus (maires et préfets) et de gens d’affaires, jeudi, lors d’une conférence de presse visant de nouveau à démontrer que le projet n’est pas seulement un dossier Québec-Lévis.

M. Lehouillier travaille depuis près d’un mois à changer la dynamique au bureau de projet sur le troisième lien, mis sur pied en 2017 par le ministère des Transports. Avant une première rencontre du comité consultatif du Bureau, fin juin, il anticipait une dynamique «spéciale» alors que seuls lui et le maire de Québec, Régis Labeaume, avaient l’occasion de s’adresser aux élus provinciaux. Il a demandé à ce que les voix des MRC régionales soient entendues lors des prochaines rencontres. 

Déjà la semaine dernière, lors du dévoilement d’un sondage montrant un appui de 78 % au projet à Québec et Lévis, il était flanqué de représentants des MRC de Bellechasse et de la Côte-de-Beaupré. Il était aussi appuyé par la Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches. 

Jeudi, des représentants des MRC de Charlevoix, de Montmagny, de L’Islet, de l’île d’Orléans, de Beauce-Sartigan, de Nouvelle-Beauce, des Etchemins, de Lotbinière et de Robert-Cliche étaient maintenant plantés à ses côtés. Tout ce beau monde a «manifesté unanimement leur volonté d’être directement impliquées dans l’avenir de ce dossier crucial», a indiqué le cabinet du maire par voie de communiqué. «L’ensemble des intervenants se sont entendu pour le développement d’une stratégie visant à intensifier les représentations auprès du gouvernement du Québec.»