Certains clients affirment avoir attendu pendant des heures pour obtenir leur laissez-passer du mois de septembre.

Très longue attente aux guichets du RTC

Les étudiants de l'Université Laval se sont précipités pour acheter et recharger leur carte OPUS, depuis lundi, ce qui a entraîné la formation de longues files d'attente aux points de service du Réseau de transport de la Capitale (RTC) sur le campus et au centre-ville.
Certains clients affirment avoir attendu pendant des heures pour obtenir leur laissez-passer du mois de septembre.
Rémy Normand, président du RTC, attribue ces inconvénients à une mauvaise communication entre l'Université Laval et ses étudiants.
<p>Rémy Normand</p>
L'établissement avait l'habitude de les diriger vers le RTC dès le mois d'août, pour éviter la cohue, mais la consigne n'était pas claire cette année. 
Si bien que tout le monde s'est précipité en même temps aux comptoirs du transporteur public. 
Celui-ci a ajouté des ressources pour faire face à l'afflux d'étudiants et le temps d'attente a été abaissé autour de 30 à 35 minutes, a rapporté hier M. Normand. 
En trois semaines, à la rentrée, le RTC écoule environ 12 000 laissez-passer étudiants.