Pour 2018, la Ville a planifié 850 travaux routiers sur son territoire.

Travaux routiers: dernier été d’une opération massive d’asphaltage

La Ville de Québec amorce son dernier été au cours duquel elle effectuera une opération massive d’asphaltage (OMA). Au terme de cette opération de trois ans, 25 % des 2400 kilomètres du réseau auront été recouverts de bitume tout neuf.

Les travaux routiers, c’est comme les fraises, ça revient chaque année. Pour 2018, la Ville en a planifié 850 sur son territoire. «Bien que le nombre est important, les entraves devraient être moindres que les années passées», promet le conseiller Jonatan Julien, vice-président du comité exécutif, responsable de l’ingénierie. 

C’est que les travaux sont de plus courtes durées et il y a moins de chantiers majeurs au programme. Le total des investissements de 113,5 millions $ permettra d’asphalter 200 kilomètres de chaussée et de changer 22,6 km de conduites souterraines. 

En trois ans, le confort de roulement s’est ainsi amélioré sur 600 kilomètres grâce à l’opération massive d’asphaltage. Daniel Lessard, directeur de l’ingénierie à la Ville, explique que ce programme a permis de rétablir la viabilité du réseau qui ne cessait de se dégrader malgré le maintien d’investissements élevés.

La stratégie a porté ses fruits, se réjouit M. Julien. Après deux ans du programme OMA, le nombre de nids-de-poule signalés à la Ville du 1er janvier au 20 avril de chaque année est passé de 3101 en 2016 à 1196 cette année. C’est une diminution marquée de 60 %.

Selon le conseiller, l’effort qu’aura consenti la Ville au cours de ces trois ans lui permet de maintenir la pérennité des infrastructures avec un investissement annuel de 100 millions $ pour les années à venir.

Défi de gestion de la circulation

Une autre opération massive comme celle qui débute sous peu entraîne un défi de gestion de la circulation, signale le directeur des transports, Marc des Rivières. «Il faut s’organiser pour atténuer les impacts sur la population. Un an avant le début des travaux, le service de l’ingénierie nous transmet le programme des chantiers à venir. Nous pouvons donc mieux communiquer l’information avec les usagers et mettre en place des mesures d’atténuation», explique-t-il.

Parmi ces mesures, 50 chantiers de pavage prévus sur de grandes artères s’effectueront de nuit, sans pouvoir identifier lesquels sont visés.

Si les grands travaux sont moins nombreux cette année, certains restent à surveiller et demandent une coordination quotidienne, insiste M. des Rivières.

Notamment, la Ville ajoutera une voie de virage à gauche et à droite à l’intersection des boulevards Chauveau et de l’Ormière. Il y aura une fermeture complète pendant 25 jours de l’intersection de la rue de la Faune et du boulevard de la Colline. Et il y aura aussi des travaux en vue de valoriser des terrains à l’angle de l’autoroute Henri-IV et du boulevard Chauveau.