Le tracé initial du train à grande fréquence de VIA Rail passerait par Montréal, Ottawa et Toronto, mais pas par Québec.

Train à grande fréquence: Labeaume prêt à monter au front

Pour le maire Régis Labeaume, le projet de train à grande fréquence (TGF) de VIA Rail doit inclure la ville de Québec. «Je leur souhaite de ne pas nous oublier», a-t-il affirmé vendredi.
Cette sortie du maire Labeaume est survenue 24 heures après que plusieurs gens d'affaires eurent dénoncé dans le Journal de Québec le tracé initial du projet de TGF, qui n'inclurait pas pour le moment un arrêt dans la capitale.
Le maire assure que la communauté d'affaires va pouvoir compter sur son soutien. «[ViA Rail] va entendre parler de nous autres. Les gens d'affaires peuvent être sûrs que je ne serai pas derrière eux autres, mais devant eux et avec eux», a-t-il souligné. «Je leur conseille de penser à mettre Québec sur la carte. Ce n'est pas vrai qu'il va nous oublier, pas cette fois-là. Ça pourrait être une belle petite bataille politique. Qu'il compte sur nous autres».
Dans la première phase de son projet - qui devrait être bientôt déposée au gouvernement fédéral -, VIA Rail ne prévoit desservir que Montréal, Ottawa et Toronto. Ce n'est que dans sa deuxième phase que Québec et London, en Ontario, pourraient être desservies.  Avec Annie Morin