Le programme de Wounded Warriors a permis à une dizaine de premiers répondants de se détendre et passer du temps avec leur famille et d'autres personnes impliquées dans l'intervention sur les lieux du drame des Broncos.

Tragédie des Broncos: des premiers répondants de l'accident au repos

WASKESIU — Les premiers répondants qui ont été appelés sur les lieux du terrible accident du 6 avril impliquant l'autobus de l'équipe de hockey des Broncos de Humboldt ont reçu rapidement du soutien pour prévenir les signes de choc post-traumatique. Cette semaine, ils ont aussi eu droit à un repos mérité en participant au programme Wounded Warriors Canada au centre de villégiature Waskesiu, dans le parc national de Prince Albert, en Saskatchewan.

«Ce sont des gens qui vivent dans une région isolée du pays, avec l'accès à peu de ressources. Les premiers répondants interviennent sur les lieux de tragédies, partout au pays, qui peuvent laisser des traces importantes sur eux chaque jour», souligne Phil Ralph, le directeur de programme de Wounded Warriors.

L'organisme financé par des fonds privés soutient et rend hommage aux membres de Forces armées canadiennes malades ou blessés, aux premiers répondants et aux familles de ces gens.

Le programme a permis à une dizaine de premiers répondants de se détendre et passer du temps avec leur famille et d'autres personnes impliquées dans l'intervention sur les lieux du drame.

Phil Ralph explique que plusieurs membres de services d'urgence ont tendance à s'isoler et que ces activités servent à démontrer qu'ils ne sont pas seuls à vivre les mêmes émotions et qu'ils peuvent en parler.

Une scène inimaginable

Deanndra King est ambulancière. Elle était en congé le 6 avril est se préparait pour un tournoi de curling lorsqu'elle a reçu un appel de son supérieur au sujet d'un accident impliquant un autocar.

«Je n'ai pas compris l'ampleur de l'événement», s'est rappelée la première répondante de Nipawin cette semaine.

Elle s'est précipitée sur les lieux, où des dizaines de secouristes, incluant des ambulanciers, des pompiers et des policiers, se démenaient pour faire leur boulot de sauver des vies. Les résidents du secteur ont contribué en apportant des couvertures et en aidant les répondants du mieux qu'ils pouvaient.

Sur place, elle a découvert la scène. Un camion semi-remorque était entré en violente collision avec l'autobus transportant l'équipe de hockey junior des Broncos de Humboldt qui se rendaient disputer un match à Nipawin. Seize passagers de l'autobus, dont 10 joueurs, ont perdu la vie, alors que 13 autres ont été blessés.

«C'était vraiment inimaginable. Impossible de se préparer mentalement ou pysiquement pour une telle chose, témoigne Deanndra King. On était sur le pilote automatique. Tu y vas et tu fais ton boulot. C'est la seule chose à laquelle on peut penser sur le coup.»

«Après coup, ça frappe», admet la paramédic.

Sur les lieux de l'accident, des dizaines de secouristes, incluant des ambulanciers, des pompiers et des policiers, se démenaient pour faire leur boulot de sauver des vies.

Un programme apprécié

Son collègue Kyle Eastwood a lui aussi participé au programme Wounded Warriors. Il était accompagné de sa conjointe infirmière aux urgences Gillian Hiebert.

«Il n'y avait pas vraiment d'obligations parmi les choses à faire. C'était assez reposant et très agréable», a commenté l'ambulancier.

«Notre groupe d'intervenants de Nipawin est assez tissé serré, alors on est resté ensemble et on a fait les mêmes activités», a-t-il ajouté.

Gillian Hiebert précise qu'ils ont joué au golf, fait de l'équitation et mangé ensemble.

«On a relaxé et on n'a pas fait grand-chose autre que socialiser», mentionne la jeune femme qui était en service lorsque les victimes de l'accident sont arrivées à l'urgence de l'hôpital de Nipawin.

Kyle Eastwood a particulièrement été heureux de pouvoir prendre du temps avec ses collègues en dehors des lieux d'un appel d'urgence.

Des ambulanciers d'autres régions ont été appelés en renfort pour couvrir l'absence des paramédics de Nipawin.

Selon le jeune homme, le programme aide à maintenir une bonne santé mentale en permettant aux gens de passer du bon temps ensemble.

À la suite du tragique accident, un énorme élan de générosité a permis à Wounded Warriors Canada de mettre sur pieds un fonds d'aide pour les premiers répondants de Humboldt. Ils ont amassé près de 200 000 $ pour offrir du soutien comme l'activité organisée cette semaine à Waskesiu.