La vitesse, le port de la ceinture de sécurité, l’alcool au volant, et l’utilisation illégale du cellulaire seront dans la mire des patrouilleurs.

Surveillance accrue sur les routes du Québec

MONTRÉAL — Les corps policiers intensifieront leurs interventions pendant les vacances de la construction, autant sur le réseau routier que sur les plans d’eau et les sentiers.

Au cours des deux prochaines semaines, la Sûreté du Québec, notamment, déploiera un maximum de ressources qui auront à l’oeil les conducteurs, les cyclistes, les plaisanciers et les quadistes.

C’est environ le tiers des Québécois qui prennent congé durant cette période, ce qui a pour effet, entre autres, d’augmenter de façon significative les déplacements sur le réseau routier. Les vacances de la construction représentent la période de l’année où le nombre de collisions mortelles et avec blessés est le plus élevé. L’an dernier, 19 personnes avaient perdu la vie sur le territoire desservi par la SQ, soit 5 de plus que la moyenne des 5 années précédentes.

La vitesse, le port de la ceinture de sécurité, l’alcool au volant, et l’utilisation illégale du cellulaire seront dans la mire des patrouilleurs.

Cette surveillance accrue semble plus que jamais nécessaire, puisque selon un récent sondage Léger effectué pour le compte de la compagnie d’assurances Allstate du Canada, 91 % des conducteurs admettent avoir des habitudes dangereuses au volant.

En ce qui concerne les activités récréotouristiques, la SQ rappelle que le port du casque est obligatoire pour les adeptes de véhicule hors route, et qu’il est fortement recommandé de porter la veste de flottaison individuelle en tout temps lors des sorties en bateau.

***

De nombreux chantiers demeurent ouverts

Durant les vacances de la construction, les chantiers doivent être fermés, mais de nombreuses exceptions sont prévues.

Des ententes peuvent être conclues entre employeurs et salariés pour des travaux d’entretien, de réparation, de modification, de rénovation ou d’urgence.

Certains types de travaux dans le secteur du génie civil et de la voirie peuvent également être exécutés. Ainsi, la majorité des quelque 380 chantiers routiers qui sont en cours dans l’ensemble du Québec se poursuivent. C’est le cas pour l’échangeur Turcot à Montréal, alors que la construction du nouveau pont Champlain, qui doit théoriquement être complétée en décembre prochain, ne prend pas de répit.

Au total, c’est environ 80 % de la main d’oeuvre, travailleurs et employeurs, qui se retrouvent en congé au cours des deux prochaines semaines.

L’industrie de la construction compte quelque 153 000 travailleurs et près de 26 000 employeurs.