L'événement Saint-Roch XP s'est déroulé vendredi et samedi sur la rue Saint-Joseph, piétonne pour l'occasion.

Succès de foule pour Saint-Roch XP

La troisième présentation de Saint-Roch XP qui s’est tenue vendredi et samedi a connu un beau succès de foule. L’expérience qui mélange cuisine, musique et art s’est déroulée sur la rue Saint-Joseph, piétonne pour l’occasion, entre les rues Caron et de la Chapelle.

3E, une filiale du Festival d’été, qui organise l’événement, avait décidé d’ajouter une journée et d’allonger la fermeture de la rue après le succès des deux premières éditions sous le nom de St-Roch Expérience. L’an passé, l’événement avait attiré environ 25 000 personnes selon les organisateurs.

«Il y avait une congestion, donc cette année, on a vu plus grand tout en s’assurant de créer trois zones avec des personnalités différentes, capables de bien fonctionner, et de permettre aux gens de mieux circuler», a expliqué le directeur de la programmation de 3E, Louis Bellavance. «On le voit que les gens participent et regardent la programmation», a-t-il poursuivi. 

Cette année, 3E souhaitait aussi montrer le volet art, à l'image du quartier, où les institutions et les galeries côtoient le street art et les centres d’artistes.

Côté cuisine, 3E s’est associé avec près de 40 restaurateurs et détaillants en alimentation de la rue Saint-Joseph pour faire connaître l’offre alimentaire du quartier. Les passants ont pu déguster des bouchées à faible coût, chacune étant offerte à un prix variant entre 1$ à 4$.

Le volet musical a offert de nombreux spectacles gratuits avec 24 artistes invités dans des lieux inusités en plus des concerts payants dans les différentes salles de Saint-Roch.

Les passants pouvaient déguster des bouchées à faible coût.

« Ce n’est pas seulement un événement 3E. Notre objectif et de mettre tout le monde ensemble et d’offrir une belle fin de semaine aux gens gratuitement. On est loin d’un trip mercantile »
Louis Bellavance, directeur de la programmation de 3E
Côté cuisine, 3E s’est associé avec près de 40 restaurateurs et détaillants en alimentation de la rue Saint-Joseph pour faire connaître l’offre alimentaire du quartier.

«On ne veut pas recréer le FEQ, mais plutôt offrir une expérience aux gens avec plein de découvertes», a-t-il indiqué.

Le volet art développé

Cette année, 3E souhaitait aussi montrer le volet art, à l'image du quartier, où les institutions et les galeries côtoient le street art et les centres d’artistes.

Le directeur de la programmation de 3E, Louis Bellavance, se réjouit d'avoir proposé une offre plus diversifiée cette année.

«Dès le départ, on voulait que ça soit 360 degrés, donc c’est pas seulement bouffe et musique, on veut que les arts fassent partie de ça. Cette année, je pense qu’on réussit mieux de ce côté-là et on veut aller encore plus loin pour avoir une offre très diversifiée», a confié M. Bellavance.

L’événement a entre autres présenté le Marché de la Maison des Métiers d’Art de Québec où des artisans d’ici ont présenté leurs créations et de la danse avec l’école Tempo Swing. 

Le Festival Québec en toutes Lettres, le théâtre La Bordée, l’illustrateur Pishier, l’équipe d’Engramme et le Festival du cinéma de la ville de Québec ont également proposé des activités.