L’école secondaire Cardinal-Roy ne souhaite pas priver les élèves inscrits dans ses différents programmes sports-arts-études
L’école secondaire Cardinal-Roy ne souhaite pas priver les élèves inscrits dans ses différents programmes sports-arts-études

Sports-arts-études: on ne souhaite pas arrêter à l’école Cardinal-Roy

Carl Tardif
Carl Tardif
Le Soleil
En pleine rentrée scolaire, l’école secondaire Cardinal-Roy ne souhaite pas priver les élèves inscrits dans ses différents programmes sports-arts-études de pratiquer leur sport ou leur activité. «On ne pense pas les arrêter», affirmait le coordonnateur de ceux-ci, Danny Bell, jeudi midi.

À LIRE AUSSI: Sport scolaire et bulle-classe: l’«incohérence» du ministre Roberge dénoncée

Cette école de Québec regroupe une multitude de programmes sports-arts études reconnus par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Sur les 38 offerts, seulement huit ne sont pas reconnus, bien qu’ils soient dirigés par des responsables bien ancrés dans leur milieu. 

La confusion régnait à la suite de la décision du ministre d’interdire toute activité sportive et parascolaire si le principe des groupes-classes n’était pas respecté. 

«La position de notre direction générale est à l’effet que l’on respecte la bulle sanitaire scolaire, le matin, et que l’après-midi, la bulle sportive l’est aussi selon les protocoles mis en place par les différentes fédérations», ajoutait cet ancien joueur de balle au mur. 

Selon lui, les programmes sport-études et le sport scolaire ne devraient pas se retrouver sous la même directive. Dans les différents programmes, on retrouve l’élite de chaque discipline, où les étudiants-athlètes sont identifiés par leur propre fédération, qui ont déjà mis en place un plan de reprise des activités. Des protocoles ayant, dans la plupart des cas, obtenu le feu vert de la santé publique. Le sport scolaire se veut une activité parascolaire se pratiquant à l’école sous la juridiction du RSEQ, qui suit aussi les recommandations des fédérations. 

«Nous sommes d’avis que le sport étudiant et les programmes sport-études, ce sont des mondes différents, et qu’actuellement, on ne fait pas la différence entre les deux. Dans notre cas, les jeunes s’entraînent déjà toute l’année. L’école leur offre un service pédagogique et les fédérations en font autant au niveau sportif. Que pensez-vous qu’ils vont faire si on ne permet pas de faire de sport-études à l’école? Ils vont le faire le soir, comme ils le font déjà. Ce qu’on essaie de faire réaliser, c’est que le sport est déjà en marche, alors maintenant que l’école commence, on arrête tout?» 

La directive dévoilée, jeudi, allait en contradiction avec une réponse offerte par le ministère à propos de la rentrée scolaire 2020, où l’on disait que «des élèves de groupes-classes stables différents peuvent être réunis dans de nouveaux groupes stables»… 

«Notre vision, c’est qu’ils peuvent le faire. On a pris la peine de regrouper les élèves d’une même discipline dans la même classe, selon leur niveau scolaire. Ensuite, ils partent s’entraîner ensemble, et dans l’autobus, ils portent le masque tel qu’exigé. Il n’y a pas de sport plus sécuritaire que le tennis, le badminton, la natation, par exemple, on ne voit pas pourquoi ils ne pourraient pas continuer de pratiquer leur sport alors que les fédérations sportives ont permis de le faire avec les respects des mesures sanitaires.» 

Après une rentrée en présentiel pour les élèves des secondaires 1 à 3 et une par visioconférence pour ceux de 4e et 5e secondaire, les 800 étudiants doivent tous être à l’école, lundi. 

Si la mesure devait tenir, l’école secondaire Cardinal-Roy se retrouverait avec un autre problème: que faire avec les élèves qui ne pourraient pas se rendre à leur site d’entraînement et qui n’ont pas de cours prévus en classe dans cette case horaire? 

«Il serait impossible de les garder à l’école, notre structure scolaire n’est pas bâtie pour cela. On ne pourrait pas engager d’autres enseignants», ajoutait le coordonnateur des programmes sports-arts-études dont les prochains jours seront chargés.