Déjà, vers 19h30, plusieurs dizaines de spectateurs avaient été escortés à l’infirmerie de la scène Bell, située à droite de la scène, pour y traiter des coups de chaleur, de l’anxiété ou des épisodes de phobie sociale.

Soirée chargée sur les Plaines pour Ambulance Saint-Jean

«À soir, ça va brasser.»

Vers 19h30 samedi, soit près de deux heures avant l’entrée en scène du rappeur Future, un responsable d’Ambulance Saint-Jean assigné aux plaines d’Abraham prévoyait une soirée bien occupée pour son équipe et lui.

Déjà, au moment de faire cette prévision, plusieurs dizaines de spectateurs — très majoritairement des filles — avaient été escortés vers l’infirmerie de la scène Bell pour y traiter des coups de chaleur, de l’anxiété, un trop-plein d’alcool ou de la phobie sociale. «Et le show n’est même pas encore commencé», mentionnait alors le responsable.

Plusieurs des personnes prises en charge par Ambulance Saint-Jean se sont plaintes du manque d’espace parmi la foule.

Selon le responsable interrogé par Le Soleil, c’est une erreur de juger une foule par sa taille ou par l’artiste qu’elle attire. L’âge des spectateurs a beaucoup plus d’influence, laisse-t-il entendre.