Société des traversiers: vols reportés à cause des conditions météorologiques

La Société des traversiers du Québec (STQ) a été forcée de reporter certains des vols qui devaient avoir lieu pour remplacer le service de traverse maritime Matane–Baie-Comeau–Godbout, en matinée, mercredi.

En raison de conditions météorologiques défavorables ayant causé la fermeture de la route 132, le vol de 9h de Mont-Joli vers Pointe-Lebel a été retardé à 11h. Celui de 11h de Pointe-Lebel vers Mont-Joli a été repoussé à midi.

L’horaire des vols de l’après-midi entre Mont-Joli et Sept-Îles demeurait quant à lui inchangé.

Lundi, le traversier NM Apollo a été contraint de rester à quai après avoir heurté le quai de Godbout. Il est présentement réparé à Matane, mais on ignore à quel moment il pourra reprendre le service de traverse maritime des passagers et des véhicules.

Et en raison des fortes vagues qui déferlent dans le golfe du Saint-Laurent, le traversier CTMA Voyageur, qui devait prendre la relève du NM Apollo incessamment pour assurer les liaisons entre Matane, Baie-Comeau et Godbout, n’a pu appareiller mardi comme prévu des Îles-de-la-Madeleine.

La STQ s’attend toutefois à ce qu’il puisse assurer la relève du NM Apollo à la fin de la semaine.

Le NM Apollo, un bateau qui navigue depuis 1970, a été acheté le mois dernier pour remplacer le F.-A.-Gauthier qui est en cale sèche. Il a été acquis pour 2,1 millions $ de la compagnie Labrador Marine, une entreprise de Lewisporte, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Le navire assurait jusqu’à récemment la traverse du détroit de Belle Isle entre Sainte-Barbe, à Terre-Neuve, et Blanc-Sablon, au Québec.