Contenu commandité
Six idées pour acheter local
Six idées pour acheter local
Le Marché de l’Outaouais connaît un regain de vie sans précédent. Mal en point avant la pandémie, voilà que son chiffre d’affaires a quadruplé en raison de la recrudescence de l’achat local.
Le Marché de l’Outaouais connaît un regain de vie sans précédent. Mal en point avant la pandémie, voilà que son chiffre d’affaires a quadruplé en raison de la recrudescence de l’achat local.

Le Marché de l’Outaouais

Mario Boulianne
Mario Boulianne
Le Droit
Depuis le début de la pandémie, le Marché de l’Outaouais a le vent dans les voiles. La coopérative de solidarité qui regroupe 80 producteurs régionaux et plus de 5000 membres a presque quadruplé son chiffre d’affaires, elle qui était en sérieuses difficultés financières en début d’année.

Les messages d’achat local lancés par le premier ministre François Legault et le maire de Gatineau Maxime Pedneault-Jobin semblent avoir très bien passé dans la population outaouaise. Quoique pour le directeur général de la coop, Michaël Daudelin, ce n’est pas la seule raison à ce renversement de situation pour le Marché.

«On a connu une hausse formidable du nombre de membres et de ce fait, de commandes, d’expliquer M. Daudelin. En plein cœur de la crise, on pouvait avoir jusqu’à 340 commandes par semaine alors que ce chiffre atteignait à peine 100 avant la pandémie. Les messages politiques, mais aussi le besoin d’avoir des produits frais et commander en ligne rendant notre coopérative attrayante pour le public en général.»

Les affaires ont repris de la vigueur pour le petit magasin de la rue Eddy, dans le Vieux-Hull.

«Nous étions déjà dans la vente en ligne donc, nous étions préparés à faire face à une augmentation du volume de commandes, explique M. Daudelin. Maintenant, il suffit de maintenir ce rythme malgré que l’on ressent déjà un faible ralentissement des ventes. Même si le nombre de commandes diminue, on reste bien au-dessus du volume que l’on avait avant la crise.»

Michaël Daudelin, directeur général du Marché de l’Outaouais.

Sur le site Web du Marché (marcheoutaouais.com), le client a accès à plus de 2200 produits, allant de la boulangerie et la pâtisserie en passant par la viande bio, la volaille, les fruits et les légumes. La charcuterie, les produits laitiers, les poissons et même des mets préparés sont aussi disponibles. Lorsque le consommateur a fait ses choix, il passe ensuite sa commande en ligne et il y fait le paiement.

Par la suite, il pourra récupérer son panier dans l’un des trois points de cueillette répartis sur le territoire gatinois, les jeudis et les vendredis.

Les responsables espèrent ouvrir un nouveau point de chute bientôt, dans l’est de la ville. Un service de livraison a aussi été mis sur pied en collaboration avec le restaurateur Olivia et il est disponible seulement pour les résidents des secteurs de Hull et d’Aylmer.

Le Marché de l’Outaouais est une coopérative de solidarité sans but lucratif qui offre plus de 2200 produits locaux préparés par plus de 80 producteurs de l’Outaouais.

La mission de la coop est de rendre accessibles ces produits à la population en créant un lien direct entre consommateurs et producteurs. Né d’une initiative citoyenne, le Marché a ouvert ses portes en juillet 2008.

Aujourd’hui, la coopérative est supportée par une centaine de bénévoles et de six employés à temps plein et un à temps partiel. Mario Boulianne