Avant de s’avancer sur les changements qu’il pourrait apporter au projet de loi sur la laïcité, Simon Jolin-Barrette veut entendre les groupes et les partis d’opposition. Il avertit toutefois que son gouvernement ne reculera pas sur ses grands principes.
Avant de s’avancer sur les changements qu’il pourrait apporter au projet de loi sur la laïcité, Simon Jolin-Barrette veut entendre les groupes et les partis d’opposition. Il avertit toutefois que son gouvernement ne reculera pas sur ses grands principes.

Simon Jolin-Barrette: six jours de débats sur la laïcité

Patricia Cloutier
Patricia Cloutier
Le Soleil
L’Assemblée nationale entendra 36 intervenants débattre pendant six jours du projet de loi sur la laïcité de l’État. Une consultation assez large pour faire le tour de la question, juge le ministre Simon Jolin-Barrette, qui se dit ouvert à modifier des «modalités» de son projet de loi, sans préciser lesquelles.