Deux cas d'infection au coronavirus sont ajoutés à la Résidence Saint-Joseph de Maria.
Deux cas d'infection au coronavirus sont ajoutés à la Résidence Saint-Joseph de Maria.

Seize nouveaux cas de COVID-19 en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine

Gilles Gagné
Gilles Gagné
Collaboration spéciale
La Direction de la santé publique de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine répertorie 16 nouveaux cas de COVID-19 dans la région mercredi mais une partie de ces cas, quatre selon toute vraisemblance, sont attribuables à un ajustement statistique et ils ont été attribués à mardi, selon les données publiées par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Déjà la plus touchée depuis le début de la pandémie, de même qu’au cours de cette seconde vague, la MRC d’Avignon ajoute neuf des 16 cas à sa fiche, pour un total de 116. Quatre cas sont attribués à la MRC du Rocher-Percé, des cas probablement liés entre eux, deux dans la MRC de Bonaventure et un dans Côte-de-Gaspé. Ce dernier cas touche un étudiant du Cégep de Gaspé, le deuxième en une semaine.

Dans les neuf nouveaux cas incombant à la MRC d’Avignon, deux sont liés à l’éclosion de la Résidence Saint-Joseph de Maria, pour porter le total de résidents atteints à neuf. Moins de cinq membres du personnel de ce CHSLD public sont infectés présentement par le coronavirus.

Ces additions portent à 38 le total de cas actifs en Gaspésie et aux Îles. Aucune autre hospitalisation n’est venue s’ajouter à celle de la fin de semaine dernière. Le nombre de guérisons depuis le début de la pandémie s’établit à 216 et neuf personnes sont décédées du coronavirus au printemps. Le total régional d’infections atteint maintenant 263 cas.

Le directeur de la Santé publique, le docteur Yv Bonnier-Viger, n’établit pas de lien entre les cas de la MRC d’Avignon et ceux des autres MRC.

«Ça paraît un peu gros. Il commence à y avoir des éclosions communautaires un peu partout en Gaspésie», note-il.

La situation croissante dans certaines autres MRC «peut nous appeler à changer les couleurs», dit-il, se référant à un passage du vert au jaune, la couleur de la pré-alerte, «mais pas au cours du reste de la semaine».

Est-il possible que la MRC d’Avignon passe au code orange, la couleur de l’alerte modérée? «Non, on n’est pas rendus à ce point-là. Nous sommes à un jaune pré-alerte plus significatif», note le docteur Bonnier-Viger, rappelant notamment que ça prend 60 cas par tranche de 100 000 habitants pour atteindre le code orange.


« Il commence à y avoir des éclosions communautaires un peu partout en Gaspésie »
Le docteur Yv Bonnier-Viger

La résurgence des cas de coronavirus en Gaspésie et aux Îles est essentiellement attribuable au fait que «plusieurs personnes se sont rassemblées pour des activités de loisir» sans prendre les précautions répétées depuis mars. «Des gens ont voyagé au Bas-Saint-Laurent au moment où il y avait beaucoup de cas», ajoute-t-il.

Yv Bonnier-Viger refuse de nommer des événements ou des organismes spécifiques, alors qu’au moins un Club des 50 ans et plus de la MRC d’Avignon organisant un bingo a décidé de cesser temporairement ses activités. La Direction de la santé publique visera-t-elle des événements en particulier?

«Ça pourrait arriver, mais on n’en est pas là. On essaie de contrôler cette éclosion (…) Toutes les activités qui ne respectent pas les règles de base, ça donne ce qui est arrivé là», avertit le médecin, qui souligne que tout rassemblement mettant en jeu les émotions, joviales ou tristes, «font qu’on oublie les règles de base».

Il se dit convaincu que la région peut être ramenée «au vert. On peut le faire collectivement».

La saison de la chasse

La saison de la chasse au gros gibier, qui prend un nouvel élan en fin de semaine, peut être un facteur d’éclosion. «C’est inquiétant, oui (…) si les gens ont le jugement un peu altéré par l’alcool», mais la Direction de la santé publique n’ira pas en forêt. Elle laissera cette tâche de sensibilisation à la Sûreté du Québec.

Le docteur Bonnier-Viger refuse de spéculer pour le moment sur le sort de la bulle formée par la région du Restigouche, au nord du Nouveau-Brunswick, et la MRC d’Avignon, deux secteurs entretenant des liens fréquents.