À L’Ancienne-Lorette, le scrutin se tiendra sur quatre jours les 10, 11, 12 et 13 décembre.
À L’Ancienne-Lorette, le scrutin se tiendra sur quatre jours les 10, 11, 12 et 13 décembre.

Scrutin autorisé en décembre à L’Ancienne-Lorette

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
Ce sera (enfin) jours d’élections en décembre à L’Ancienne-Lorette. La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation permet la reprise des scrutins au plus tard le 13 décembre.

Andrée Laforest a fait part de sa décision dans un communiqué envoyé mardi en fin d’après-midi. Les règles peuvent différer d’une ville à l’autre selon certains paramètres. Dans le cas de L’Ancienne-Lorette, le scrutin se tiendra sur quatre jours les 10, 11, 12 et 13 décembre. Déjà 14,8 % des électeurs se sont prévalus de leur droit de vote par anticipation la fin de semaine précédant l’élection prévue initialement le dimanche 4 octobre.

Elle n’aura jamais eu lieu puisque la région de Québec est entrée en zone rouge, provoquant la suspension du scrutin. «Afin de permettre à nouveau la tenue d'élections partielles, les mesures ont été bonifiées et seront ajoutées au Protocole sanitaire visant à réduire les risques de propagation de la COVID-19», a fait savoir la ministre Laforest.

«La durée obligatoire d'ouverture des bureaux de vote le jour du scrutin sera réduite afin de diminuer les besoins de personnel électoral et leurs heures de travail. Ils seront désormais ouverts à compter de 10h ou de 11h et fermeront à 19h ou 20h, à la discrétion du président d'élection. Grâce à ces nouvelles mesures, le nombre de personnes sur les lieux des bureaux de vote sera limité», explique-t-on dans le communiqué.

Cinq candidats se disputent le poste de maire de L’Ancienne-Lorette devenu vacant à la suite du décès d’Émile Loranger, survenu le 2 avril dernier.