Le Dr Kobinger deviendra en juillet prochain le directeur du Centre de recherche en infectiologie de l'Université Laval.

Un futur prof de l'Université Laval nommé scientifique de l'année

Le scientifique de l'année 2015 de Radio-Canada est le microbiologiste Gary Kobinger, dont les travaux ont été cruciaux en cette année marquée par la pire éclosion de fièvre Ebola de l'histoire, rapporte le site Web de la société d'État.
Le Dr Kobinger occupe actuellement un poste au Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg de l'Agence de santé publique du Canada, ainsi qu'à l'Université du Manitoba, mais il deviendra en juillet prochain directeur du Centre de recherche en infectiologie de l'Université Laval.
Il a grandement contribué à la découverte de deux anticorps efficaces contre le virus Ebola qui, avec un troisième anticorps développé aux États-Unis, forment le traitement expérimental Zmapp. Celui-ci est présentement testé au Liberia, l'un des trois pays (avec la Guinée et la Sierra Leone) frappés par l'épidémie d'Ebola qui a tué 11300 personnes l'an dernier.
Devant l'urgence et compte tenu des promesses du médicament, d'ailleurs, le ZMapp a déjà été utilisé pour traiter des patients, en dehors des essais cliniques.
Le Dr Kobinger a également contribué à l'élaboration du vaccin rVSV-ZEBOV contre l'Ebola, qui traverse maintenant la troisième et dernière phase des essais cliniques préalables à sa mise en marché.