Le ministre fédéral de l'Innovation, Navdeep Bains (à gauche), a dévoilé les noms des 17 aspirants astronautes canadiens lundi matin, à Toronto.

Trois Québécois parmi les 17 aspirants astronautes

Trois Québécois figurent sur la courte liste des 17 candidats qui pourraient devenir les prochains astronautes de l'Agence spatiale canadienne (ASC).
Charles-Philippe Lajoie, originaire de Rouyn-Noranda, puis Evan Alexander Beirne Thomas et Andréane Vidal, de Montréal, se sont qualifiés pour la dernière étape du processus de sélection.
Charles-Philippe Lajoie est originaire de Rouyn-Noranda.
C'est le ministre fédéral de l'Innovation, Navdeep Bains, qui a dévoilé les noms des 17 aspirants astronautes lundi matin, à Toronto.
M. Lajoie est un scientifique qui travaille actuellement au Maryland sur le télescope spatial James-Webb - un projet dirigé par la NASA -, tandis que M. Thomas est professeur en génie mécanique et en santé publique à l'Université d'État de Portland, en Oregon.
Andréane Vidal est originaire de Montréal.
Mme Vidal, qui est basée à Belleville en Ontario, est une militaire responsable de la recherche et du développement des capacités futures dans les Forces armées canadiennes.
Au début du processus de recrutement de l'ASC, en juin 2016, 3772 personnes avaient présenté leur candidature. La liste a ensuite été réduite à 72, à 32, et finalement à 17 aspirants.
Evan Alexander Beirne Thomas est originaire de Montréal.
Mis à part les trois Québécois, on retrouve dans le lot six Ontariens, quatre Albertains, un Néo-Brunswickois, un Néo-Écossais, un Britanno-Colombien et un Manitobain.
Seulement deux candidats deviendront les nouveaux astronautes de l'ASC. Ils seront sélectionnés d'ici l'été.
Ces nouveaux astronautes rejoindront les deux autres de l'équipe, Jeremy Hansen et David Saint-Jacques, qui séjournera d'ailleurs à la Station spatiale internationale en novembre 2018.