Le mont Duolbagorni dans la vallée de Kebnekaise, en Suède.

Suède: la montagne qui fond

Un glacier en Suède a tellement fondu… qu’il n’est plus le sommet le plus élevé de Suède.

Populaire destination touristique située dans le nord de la Suède, au-delà du cercle Arctique, le Kebnekaise est composé de deux pics, dont celui du sud est recouvert d’un glacier. L’altitude de ce dernier a donc toujours varié avec les saisons, mais, réchauffement planétaire aidant, il a perdu du terrain ces dernières années. 

Bien que les manuels lui attribuent encore une moyenne de 2111 mètres, contre 2097 mètres pour le sommet nord, l’an dernier, l’écart entre les deux n’était plus que de deux mètres. Or, les périodes de canicule qui ont frappé l’Europe depuis mai dernier n’ont pas épargné ces régions nordiques: la fonte a été telle que, depuis le 1er août, c’est le sommet nord qui est devenu le point le plus élevé du pays. Une station de recherche située près de la montagne prend ces mesures quotidiennement depuis quelques années, dans le cadre d’observations sur les conséquences locales du réchauffement.