Plus de vulgarisation à l’INRS

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’Institut national de recherche scientifique (INRS) a lancé mardi son nouveau site web, qui fera désormais plus de place à la vulgarisation, a fait savoir l’institution. Ce qui, espère-t-on à l’INRS, contribuera à la lutte contre la désinformation.

«L’établissement vulgarise surtout sa propre science, admet d’emblée sa porte-parole Andrée-Anne Stewart. (...) Les dossiers thématiques sont d’abord conçus pour mettre de l’avant les expertises de l’INRS (...mais ils) contribueront, par la force des choses, à la lutte aux fake news.» L’Institut a engagé une personne à temps plein pour rédiger ce contenu.

Le nouveau site comporte également de nouvelles fonctionnalités pour ses étudiants et ses professeurs, notamment sur le plan des offres d’emploi.