La pose de colliers émetteurs demande de capturer les caribous avec un filet depuis un hélicoptère.
La pose de colliers émetteurs demande de capturer les caribous avec un filet depuis un hélicoptère.

Les percées scientifiques 2017 : le grand méchant randonneur

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Quoi de plus inoffensif pour la faune locale qu’un sentier de randonnée pédestre, hein? Et un petit chalet de ski au sommet d’une montagne, ça ne doit pas faire de mal non plus? C’est peut-être vrai, mais pour une population aussi fragile que le caribou gaspésien, il vaut mieux ne pas prendre de chance et vérifier. C’est ce que l’équipe du biologiste de l’UQAR Martin-Hugues Saint-Laurent, qui a fait paraître cette année deux articles dressant un portrait en demi-teintes de la situation : oui, les caribous peuvent s’accommoder d’un certain niveau de présence humaine, et même en profiter dans certaines circonstances, mais cela peut lui nuire dans d’autres situations.