L'if de Fortingall est qualifié par la presse britannique de «plus vieil» arbre du Royaume-Uni, mais son âge exact reste difficile à déterminer, le coeur du bois ayant pourri. Pour en donner une évaluation, les scientifiques ont comparé ses dimensions actuelles avec des mesures prises il y a plusieurs siècles.

Le «plus vieil» arbre britannique change de sexe

Un arbre d'Écosse qui aurait environ 5000 ans a commencé à changer de sexe, un phénomène «rare» dont les scientifiques peinent encore à expliquer les causes.
«L'if de Fortingall», dans le Perthshire (centre de l'Écosse), a été catalogué pendant des siècles comme étant un arbre mâle mais la récente apparition de baies suggère un changement de sexe, a déclaré lundi à l'AFP Max Coleman, botaniste au Royal Botanic Garden d'Édimbourg.
«C'est un événement rare (...) et pas complètement expliqué», a souligné le scientifique, selon qui cette évolution pourrait être due à une modification de l'équilibre hormonal de l'if.
«Le stress environnemental est l'une des choses qui pourraient l'avoir provoqué», a-t-il ajouté. L'arbre est en tout cas en bonne santé, et ses transformations feront désormais l'objet d'une attention toute particulière, a assuré Max Coleman.
L'if se trouve dans la cour d'une vielle église. S'il est qualifié par la presse britannique de «plus vieil» arbre du Royaume-Uni, son âge exact reste difficile à déterminer, le coeur du bois ayant pourri. Pour en donner une évaluation, les scientifiques ont comparé ses dimensions actuelles avec des mesures prises il y a plusieurs siècles.