«Fait frette» : l'image du jour

BLOGUE / Le hasard ne faisant pas toujours bien les choses, il s'est adonné que le fameux «Pacte» promu par nos vedettes a été lancé en pleine période de froid intense. Dans les recoins climatosceptiques des réseaux sociaux et de certains médias, le «synchronisme» n'a pas manqué de faire jaser, comme on s'en doute.

Mais il y a deux images que j'aimerais partager ici, histoire de montrer pourquoi on ne juge pas d'une tendance globale et à long terme (le climat) à partir d'un événement ou d'une «phase» ponctuelle survenant dans un endroit particulier (la météo). La carte ci-dessous montre l'«anomalie de température» (soit l'écart par rapport à la moyenne) dans les prévisions sur 3 jours. Elle est tirée du site Climate Reanalyser de l'Université du Maine.

Comme on le voit, il n'y a que dans le nord-est de l'Amérique du Nord que la température est vraiment plus froide que la moyenne ces jours-ci. Dans l'ensemble, il est assez clair sur cette carte que la tendance générale est à la hausse. Et encore, le point de comparaison, ici, est la moyenne 1979-2000 — on serait encore plus «dans le rouge» si on reculait davantage la période de référence.

Et remarquez que la même chose est arrivée en octobre, comme le montre la carte suivante, qui montre l'«anomalie» pour le mois dernier telle que calculée par la NASA. Au total, la planète a connu un mois d'octobre clairement plus chaud que la normale — sauf dans l'est et le centre du Canada et dans un secteur précis de l'Antarctique.

Maintenant, la question est : mais qu'est-ce qu'on a bien pu faire pour mériter ça ? Il doit y avoir un sacré paquet de gens qui mènent des mauvaises vies par ici, je vous dis, pour que la saison du pelletage commence à la mi-novembre. On attend qu'ils et elles se dénoncent...

Pour discuter de ce billet de blogue, rendez-vous sur ma page Facebook professionnelle.