Le Soleil
La chauve-souris vit une longue vie en s’épargnant les affres de la vieillesse, tout en hébergeant le virus Ebola ou des coronavirus sans en être malade.
La chauve-souris vit une longue vie en s’épargnant les affres de la vieillesse, tout en hébergeant le virus Ebola ou des coronavirus sans en être malade.

Et si les chauves-souris détenaient la clé d’une vieillesse bien portante

Amélie Bottollier-Depois
Agence France-Presse
Vampires immortels et chauves-souris. «Bram Stoker avait peut-être vu juste» en liant son célèbre comte Dracula éternellement jeune à ces mammifères volants, sourit Emma Teeling, généticienne qui explore la longévité exceptionnelle des chiroptères en espérant en faire profiter les humains.