Encore plus de science (bis)

Il y a un an presque jour pour jour, le dimanche 18 mars 2018 pour être exact, paraissait notre tout premier cahier science, comme celui que vous êtes en train de lire. Et à l’heure de souffler cette première bougie, nous le disons fièrement : pari réussi ! Le «bébé» se porte à merveille et est parti pour connaître une longue existence !

Car oui, pour être un pari, c’en était tout un. Alors que les médias traversent une période difficile, le premier réflexe est de couper, pas d’ajouter du contenu. Dans une «économie de l’attention» où c’est typiquement par le sensationnel et par l’émotion que l’on va chercher des clics, il ne semble pas particulièrement naturel de multiplier les textes de nature scientifique, que la presse considère souvent (à tort) comme trop cérébraux et rébarbatifs pour «parler au monde». À l’heure où tout est sensé aller plus vite, il semble plus «logique» de raccourcir les textes plutôt que de publier des dossiers longs et fouillés comme ceux de Québec Science, qui sont partie intégrante de cette section.

Pour tout dire, il y avait bien des sceptiques qui doutaient qu’à la veille des années 2020, un cahier science puisse connaître du succès semaine après semaine — et il y en avait même chez nous! Et c’était tout à fait compréhensible de leur part, puisque ce n’est le travail de personne que de croire sans preuve.

Mais ces sceptiques sont maintenant officiellement confondus. Chaque dimanche, parmi les 10 articles les plus lus des applications du Soleil et de Groupe Capitales Médias, il y en a presque toujours 2 ou 3 (voire plus, à l’occasion) qui proviennent du cahier science. C’est parfois la chronique «Science au quotidien», parfois le «Détecteur de rumeurs» — celui de la semaine dernière sur l’effet déshydratant (ou non) du café en est un exemple —, parfois un dossier de Québec Science, parfois la rubrique «La Science dans ses mots» que nous réservons à des textes écrits par des scientifiques, parfois autre chose. Bref, toutes les parties de ce supplément semblent plaire.

C’est parce que, croyons-nous, il n’y a jamais eu autant de science dans la vie de M. et Mme Tout-le-Monde qu’aujourd’hui. Des téléphones intelligents à la nutrition en passant par la météo et l’environnement, entre tant d’autres, la science touche désormais à tous les aspects de la vie quotidienne. D’où l’intérêt pour ce cahier, que vous pourrez lire encore longtemps !