Le lundi 21 août, quand la Lune passera entre le Soleil et la Terre, elle produira une ombre d'environ 110 km de largeur.

Éclipse parfaite du soleil en Norvège

Les astronomes amateurs de l'Arctique ont eu droit vendredi à une éclipse parfaite du Soleil, quand le passage de la Lune devant l'astre lumineux a plongé l'archipel norvégien de Svalbard dans la pénombre.
<p>Ceux qui s'étaient rendus aux îles Féroé, dans le nord de l'Atlantique, ont été moins chanceux, puisqu'une importante couverture nuageuse les a privés du spectacle.</p>
<p>L'éclipse était partielle à Berlin mais n'en nécessitait pas moins le port de lunettes de protection.</p>
Le ciel était complètement dégagé au-dessus de Longyearbyen, la plus importante ville de la région, ce qui a permis aux spectateurs d'admirer la couronne solaire - une très mince bande lumineuse qui est visible autour du Soleil uniquement lors d'une éclipse totale.
Quelques centaines de personnes qui s'étaient rassemblées sur une plaine gelée ont applaudi et crié quand la région a soudainement été plongée dans la pénombre. Un petit groupe a ouvert une bouteille de champagne.
Ceux qui s'étaient rendus aux îles Féroé, dans le nord de l'Atlantique, ont été moins chanceux, puisqu'une importante couverture nuageuse les a privés du spectacle. Les îles Féroé et Svalbard étaient les deux seuls endroits au monde où l'éclipse totale pouvait être admirée.
Une éclipse partielle du Soleil était visible en Europe, en Asie et en Afrique. Environ 95 % de la surface du Soleil a été cachée au-dessus des îles britanniques Hébrides, Orcades et Shetland, contre 94 pour cent un peu plus au sud à Glasgow et Édimbourg.
Le Soleil était recouvert à 85 % à Copenhague et à 80 % dans le sud de la Suède.
La prochaine éclipse solaire complète aura lieu l'an prochain en Indonésie, selon la NASA.