La Station spatiale internationale

14 candidats québécois parmi les 70 finalistes pour devenir astronaute

Il reste désormais 70 candidats en lice, dont 14 Québécois, pour les deux postes d'astronautes canadiens disponibles.
La campagne de recrutement lancée en juin dernier a attiré pas moins de 3772 candidatures de toutes sortes, incluant les vidéos de deux fillettes de six ans et de huit ans qui ont fait la joie de nombreux internautes lorsque l'agence spatiale les a mises en ligne sur sa page Facebook.
Après plusieurs étapes de sélection, qui comprennent notamment les examens d'entrée à la fonction publique et des examens médicaux approfondis, la cohorte retenue par l'Agence spatiale canadienne comprend 47 hommes et 23 femmes pour la dernière étape de sélection.
De ce nombre, on compte 14 Québécois, soit 20 %t du total des candidatures, en l'occurrence neuf hommes et cinq femmes.
Les deux prochains astronautes canadiens seront connus l'été prochain.
Pour ceux que la chose intéresse, un astronaute qui commence est classé au niveau I, soit le niveau de recrutement, qui comprend l'entraînement requis pour acquérir les compétences nécessaires au vol dans l'espace et dont le salaire de base est de 91 300 $.
Le niveau II, appelé niveau de qualification, est atteint lorsque l'astronaute a terminé le programme d'entraînement de base des astronautes de la NASA et qu'il est qualifié et attend qu'on lui confie une mission dans l'espace.
Enfin, le niveau III, surnommé niveau supérieur, est celui où se trouvent les astronautes qui ont complété une première mission dans l'espace; l'échelle salariale maximale de 178 400 $ est alors atteinte.
Parmi les critères de sélection, les candidats doivent être diplômés en sciences, en génie ou en médecine.