Le Soleil
Vaccins ARN messager : les nanoparticules font partie de notre quotidien, il ne faut pas en avoir peur !

Science

Vaccins ARN messager : les nanoparticules font partie de notre quotidien, il ne faut pas en avoir peur !

Keroles Riad
Chercheur postdoctoral, génie chimique et des matériaux, Université Concordia
Sylvie Ouellet
Doctorante en chimie/biochimie, Université Concordia
LA SCIENCE DANS SES MOTS / Soyons honnêtes : il existe de nombreux contextes où la taille compte, et dans certains cas, petitesse est gage d’efficacité. Cependant, les objets de taille infime, comme les nanoparticules, suscitent parfois l’incompréhension.
L’éruption des Tonga fait vibrer l’atmosphère

Science

L’éruption des Tonga fait vibrer l’atmosphère

ASP
Agence Science-Presse
L’éruption volcanique des îles Tonga, le 15 janvier, n’a pas seulement créé des vagues sur l’océan qui ont été ressenties sur toutes les rives du Pacifique. Elle a créé des « vagues » dans l’atmosphère, ou plutôt des ondes, qui ont été observées tout autour de la planète.
Du sexisme dans les manuels d’anatomie ? Vrai

Science

Du sexisme dans les manuels d’anatomie ? Vrai

Le Détecteur de rumeurs
Agence Science-Presse
Kathleen Couillard
Agence Science-Presse
DÉTECTEUR DE RUMEURS / Après avoir fait reculer depuis un siècle le sexisme dans la plupart des secteurs de la société, y compris la médecine, serait-il possible qu’il soit encore présent dans les livres d’anatomie ? Des auteurs l’ont prétendu ces dernières années. Le Détecteur de rumeurs résume leurs arguments.
La grippe a-t-elle de l’avenir?

Science

La grippe a-t-elle de l’avenir?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
En 2020 et pour une bonne partie de 2021, les mesures sanitaires avaient envoyé pratiquement tous les virus respiratoires «habituels» (grippes, rhumes, etc.) au tapis pour le compte. Incapables de franchir à la fois les masques, les deux mètres et tout le tralala, ils circulaient beaucoup moins que d’habitude, sinon pratiquement plus. Or depuis l’automne dernier, ces virus sont à peu près tous de retour... sauf la grippe, qui semble toujours incapable de surmonter ce qu’il reste de la distanciation sociale. Alors, qu’est-ce qu’elle attend?
Jean-François Cliche
Le Soleil
Jean-François Cliche
La COVID (et les vaccins) peuvent-ils changer la personnalité?

Science

La COVID (et les vaccins) peuvent-ils changer la personnalité?

SCIENCE AU QUOTIDIEN / «J’ai lu un article du National Geographic récemment qui disait que la COVID pouvait changer la personnalité. Ça m’a fait me demander si les vaccins, et en particulier ceux à ARN-messager (Pfizer et Moderna) pouvaient avoir des effets similaires puisque leur liste d’effets secondaires possibles inclut des maux de têtes», demande Nicole Malo.
Le jour où les dinosaures ont cessé d’être des «lourdauds»

Science

Le jour où les dinosaures ont cessé d’être des «lourdauds»

Michael J. Benton
Paléontologie, Université de Bristol
LA SCIENCE DANS SES MOTS / En 1969, un simple dessin au crayon a déclenché une révolution dans notre perception des dinosaures. Jusque-là, les dinosaures passaient pour gauches, lourds et lents. Mais après ce dessin, les artistes se sont mis à les représenter équilibrés, agiles et rapides.
Traquer les mystères de «l'océan obscur»

Science

Traquer les mystères de «l'océan obscur»

Stéphane Orjollet
Agence France-Presse
La grue dépose doucement le petit «rover» blanc et jaune monté sur chenillettes au fond d'un bassin d'essai du centre de l'Ifremer à la Seyne-sur-Mer. Sur leurs écrans, ingénieurs et scientifiques vérifient le fonctionnement des caméras de BathyBot, qui sera bientôt le premier engin mobile sous-marin au monde installé en permanence à 2500 mètres de profondeur, pour percer les mystères des abysses.
Soupirs de soulagement entourant James-Webb

Science

Soupirs de soulagement entourant James-Webb

ASP
Agence Science-Presse
Les astronomes ont poussé plusieurs soupirs de soulagement depuis Noël. Le télescope James-Webb s’est envolé sans encombre le 25 décembre, il a commencé par « déplier », les 4 et 5 janvier, l’écran solaire et la structure métallique du miroir secondaire, puis a « déplié » le miroir principal les 7 et 8 janvier. Le plus dur est maintenant fait, mais ce n’est pas terminé.
«Ressusciter» un mammouth d’ici 10 ans ? Peu probable

Science

«Ressusciter» un mammouth d’ici 10 ans ? Peu probable

Laurie Noreau
Agence Science-Presse
Le Détecteur de rumeurs
Agence Science-Presse
DÉTECTEUR DE RUMEURS / On évoque depuis longtemps le rêve de recréer un mammouth en laboratoire et de l’amener à fouler les steppes de la Sibérie, 4000 ans après sa disparition. Le projet pourrait se concrétiser d’ici la prochaine décennie, ont affirmé en 2021 les fondateurs de la nouvelle société américaine Colossal. Réaliste ou pas ? s’est demandé le Détecteur de rumeurs.
Jean-François Cliche
Le Soleil
Jean-François Cliche
Encore et toujours plus de cas au Québec qu’en Ontario...

science

Encore et toujours plus de cas au Québec qu’en Ontario...

SCIENCE AU QUOTIDIEN / «Pouvez-vous nous dire pourquoi le Québec, bien qu’il ait adopté des mesures sanitaires parmi les plus strictes au Canada et malgré son haut taux de vaccination, est toujours plus la province la plus durement touchée ? Sommes-nous à ce point moins disciplinés que les autres Canadiens, ou est-ce que les mesures adoptées ici étaient inefficaces ?», demande Carl Audet, de Sainte-Marie-de-Beauce.
Omicron: ceux qui ont reçu une 3ᵉ dose peuvent dormir tranquilles

Science

Omicron: ceux qui ont reçu une 3ᵉ dose peuvent dormir tranquilles

Andrew Lee
Santé publique, Université de Sheffield
LA SCIENCE DANS SES MOTS / Depuis son apparition en Afrique du Sud en novembre 2021, le variant Omicron suscite l’inquiétude. Sa vitesse de propagation exponentielle dépasse celle de tous les autres variants du coronavirus. Début décembre, au Royaume-Uni, le nombre d’infections doublait tous les deux jours. Au Québec, on a assisté au même phénomène autour de Noël.
En quoi consistent les expériences de gain de fonction?

Science

En quoi consistent les expériences de gain de fonction?

Marine Corniou
Marine Corniou
Québec Science
En virologie, les expériences de « gain de fonction » consistent à modifier génétiquement des virus pour les rendre plus transmissibles ou plus virulents. Ces recherches, très controversées, ont fait parler d’elles ces derniers mois, car les scientifiques du laboratoire de Wuhan, ville d’où a émergé la pandémie, pratiquaient ce type de manipulations génétiques sur des coronavirus de chauve-souris. Un constat qui a nourri la thèse selon laquelle le SRAS-CoV-2 aurait pu être une « chimère » créée artificiellement et échappée du laboratoire (nous parlions de cette hypothèse ici).
Que sait-on des hospitalisations causées par Omicron ?

Science

Que sait-on des hospitalisations causées par Omicron ?

Pascal Lapointe
Agence Science-Presse
Le Détecteur de rumeurs
Agence Science-Presse
DÉTECTEUR DE RUMEURS / À l’heure qu’il est, on a tous compris que le variant Omicron se répandait pas mal plus vite que ses prédécesseurs, mais que l’inquiétude est avant tout du côté des hospitalisations : Omicron causera-t-il beaucoup ou peu de cas graves nécessitant des hospitalisations ? Le Détecteur de rumeurs fait le point sur ce qu’on en sait.
Jean-François Cliche
Le Soleil
Jean-François Cliche
Et puis, finalement, la Suède ?

Science

Et puis, finalement, la Suède ?

SCIENCE AU QUOTIDIEN / «Au début de la pandémie, la stratégie de la Suède pour faire face au virus a fait couler beaucoup d’encre. Près de deux ans et quelques vagues de transmission plus tard, je me demandais où en sont les Suédois ? Le peu d’information que je trouve semble indiquer qu’ils s’en sortent mieux que leurs voisins d’Europe qui, eux, adoptent des mesures plus draconiennes et semblables aux nôtres. Est-ce bien le cas ?», demande Isabelle Martineau, de Lévis
Top 5 des découvertes scientifiques / Une nouvelle forme d’ARN?

Science

Top 5 des découvertes scientifiques / Une nouvelle forme d’ARN?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Pendant longtemps, on considérait que les brins d’ARN (une forme de matériel génétique) qui n’avaient pas une longueur minimale étaient une sorte de déchets, et les laboratoires du monde entier les «jetaient», les écartaient de leurs analyses. Jusqu’au jour où un technicien a «renversé la poubelle», pour ainsi dire : c’est alors que Patrick Provost, chercheur en microbiologie à l’Université Laval, a découvert dans ces «déchets» des choses qu’on n’aurait jamais dû jeter.
Top 5 des découvertes scientifiques / Détruire les microplastiques à la source

Science

Top 5 des découvertes scientifiques / Détruire les microplastiques à la source

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Filtrer les microplastiques dans nos eaux usées avant qu’ils n’atteignent la mer ? Se promener en bateau pour passer les océans au tamis ? Les microplastiques, ces fragments de plastique de moins de 5 mm de long, sont un problème environnemental qui fait beaucoup jaser depuis quelques années, mais personne ne sait trop comment y remédier, tant ils proviennent de partout — fibres de vêtements, microbilles dans les cosmétiques, etc. Mais Patrick Drogui, du Centre eau, terre et environnement de l’INRS, pourrait bien avoir trouvé une partie de la solution.
Top 5 des percées scientifiques | Réchauffement : ne pas compter sur l’évolution pour s’adapter

Science

Top 5 des percées scientifiques | Réchauffement : ne pas compter sur l’évolution pour s’adapter

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Au fur et à mesure que le climat terrestre se réchauffera, les êtres vivants subiront des vagues de chaleur de plus en plus fréquentes et intenses. Mais il ne faudra pas trop compter sur l’évolution pour que les espèces s’y acclimatent : d’après une étude parue en février dans Nature Communications et cosignée par Pierre Calosi, chercheur en biologie à l’UQAR, la tolérance à la chaleur est beaucoup moins adaptable que la résistance au froid.
Un jour, des humains feront l’amour dans l’espace, prévient un chercheur montréalais

Science

Un jour, des humains feront l’amour dans l’espace, prévient un chercheur montréalais

Jean-Benoit Legault
La Presse canadienne
Le développement rapide du tourisme spatial et la planification de longues missions vers la Lune ou vers Mars signifient que des humains feront tôt ou tard l’amour dans l’espace, et il importe de s’intéresser dès maintenant à la manière dont cette sexualité sera vécue, plaide un chercheur montréalais.
On pourra cartographier l’atmosphère d’exoplanètes grâce au télescope spatial James Webb

Science

On pourra cartographier l’atmosphère d’exoplanètes grâce au télescope spatial James Webb

Louis-Philippe Coulombe
Doctorant en astrophysique, Université de Montréal
LA SCIENCE DANS SES MOTS / Les exoplanètes, des planètes gravitant autour d’autres étoiles que le Soleil, sont situées à de très grandes distances de la Terre. Par exemple, l’exoplanète la plus rapprochée de nous, Proxima Centauri b, se situe à près de 265 000 fois la distance entre la Terre et le Soleil.
Le variant Omicron s’accompagne aussi de fausses nouvelles

Science

Le variant Omicron s’accompagne aussi de fausses nouvelles

Pascal Lapointe
Agence Science-Presse
Omicron commence à peine à se répandre que les fausses nouvelles à son sujet se répandent elles aussi : des fausses nouvelles « classiques », où il est question de complots, ainsi que des informations qui sont partagées en toute bonne foi, et qui traduisent l’impatience de ne pas savoir grand-chose sur ce variant.