Le Soleil
La douce odeur du vomi de baleine...

Science

La douce odeur du vomi de baleine...

Johannes Frasnelli
Anatomie et neuropsychologie, UQTR
LA SCIENCE DANS SES MOTS / Pourquoi nous aimons certaines odeurs De quoi dépend notre appréciation ou notre rejet d’une odeur ? Qu’est-ce qui détermine que nous l’apprécions tel un parfum ou que nous la considérons comme un relent fétide ? En fait, quatre facteurs comptent : sa composition, son niveau de concentration, nos attentes et, finalement, notre expérience avec cette odeur.
Première approche de Mercure pour la sonde BepiColombo

Science

Première approche de Mercure pour la sonde BepiColombo

Les amateurs d’astronomie ont eu une rare occasion de parler de la planète Mercure au début du mois, lorsque la sonde BepiColombo est passée à seulement 199 km de sa surface. Mais cet événement rappelle à quel point, dans l’espace, il faut être patient: ce n’était que le premier de six survols d’ici… décembre 2025.
Vivre de bière et de fromage, il y a 2700 ans

Science

Vivre de bière et de fromage, il y a 2700 ans

Lucie Aubourg
Agence France-Presse
WASHINGTON — L'amour des humains pour le fromage et la bière remonte à loin. Les travailleurs d'une mine de sel en Autriche produisaient déjà du bleu et de la bière de façon sophistiquée il y a environ 2700 ans, selon une nouvelle étude en ayant trouvé la preuve... dans des excréments.
Climat : le Canada est le cancre du G7 ? Trois choses à savoir

Science

Climat : le Canada est le cancre du G7 ? Trois choses à savoir

Maxime Bilodeau
Agence Science-Presse
Le Détecteur de rumeurs
Agence Science-Presse
DÉTECTEUR DE RUMEURS / Lors de la Conférence annuelle des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26), en novembre en Écosse, beaucoup de pays arriveront avec un bilan gênant. Le Canada est-il le pire ? Il n’est en tout cas pas parmi les meilleurs, constate le Détecteur de rumeurs.
Jean-François Cliche
Le Soleil
Jean-François Cliche
Le vaccin serait-il vraiment «sans effet» sur la transmission ?

Science

Le vaccin serait-il vraiment «sans effet» sur la transmission ?

SCIENCE AU QUOTIDIEN / «Une étude qui m’apparaît crédible a trouvé récemment que le vaccin ne semblait pas avoir d’effet sur la transmission de la COVID-19, mais je n’ai vu aucun média québécois en parler. À moins qu’elle soit moins fiable que je ne le pensais, ce serait bien d’en entendre parler si cela s’avère juste», demande Patrick C., de l’Estrie, qui préfère ne pas être nommé parce qu’il possède une entreprise, que son nom est rare et qu’il redoute les effets de la polarisation actuelle et du «public-shaming qui dérape si facilement» — ça a l’air qu’on est rendu là...
Boucar Diouf : les microbes, ces entremetteurs…

Science

Boucar Diouf : les microbes, ces entremetteurs…

Boucar Diouf
Humoriste, biologiste
LA SCIENCE DANS SES MOTS / Pour se reproduire, il faut rencontrer un partenaire, le séduire, faire l’amour, espérer une fécondation d’un ovule par un spermatozoïde, une implantation, une grossesse et un accouchement. À chaque étape de cette grande aventure pour la perpétuation des gènes, les microbes ne sont jamais loin. Ils collaborent indirectement ou directement à la perpétuation de notre partenariat avec eux.
Thomas Pesquet devient commandant de la SSI

Science

Thomas Pesquet devient commandant de la SSI

AFP
Agence France-Presse
Thomas Pesquet est devenu cette semaine le premier astronaute français à prendre les commandes de la Station spatiale internationale (SSI), un poste à responsabilités qu'il va occuper jusqu'à son retour sur Terre, prévu en novembre.
Gaspillage alimentaire : attention aux chiffres

Science

Gaspillage alimentaire : attention aux chiffres

Ève Beaudin
Agence Science-Presse
Le Détecteur de rumeurs
Agence Science-Presse
DÉTECTEUR DE RUMEURS / On dit souvent que près du tiers de toute la production alimentaire est gaspillée. Le Détecteur de rumeurs a voulu vérifier d’où provient ce chiffre et y apporter un bémol.
Jean-François Cliche
Le Soleil
Jean-François Cliche
Des vaccins qui «favorisent» l’apparition de variants, vraiment?

Science

Des vaccins qui «favorisent» l’apparition de variants, vraiment?

SCIENCE AU QUOTIDIEN / «Des amis à nous sont contre le vaccin aux enfants en raison de leur bon système immunitaire, qui expliquerait qu’ils sont peu infectés. Ils disent aussi que plus il y a de vaccinés, plus il y a de variants en raison du fait que le virus mute pour vivre et se propager. Pourriez-vous faire le point là-dessus ?», demandent Pierre Rousseau et Suzanne Lemelin, de Québec.
Neuf barrières psychologiques derrière le refus de la vaccination

Science

Neuf barrières psychologiques derrière le refus de la vaccination

Geneviève Beaulieu-Pelletier
Psychologue, professeure associée, UQAM
LA SCIENCE DANS SES MOTS / Alors que le Québec est frappé de plein fouet par la quatrième vague pandémique, mettant sous pression le réseau hospitalier, refuser encore de se faire vacciner contre la Covid-19 peut sembler insensé et en irriter plusieurs. Dans l’optique de mieux comprendre ce qui peut amener une personne à hésiter ou à refuser la vaccination, il s’avère essentiel d’identifier les barrières psychologiques qui peuvent sous-tendre le refus de la vaccination.
Lorsque l’eau ne va plus à la rivière

Science

Lorsque l’eau ne va plus à la rivière

Isabelle Burgun
Agence Science-Presse
Plus de la moitié des rivières et ruisseaux de la planète ne coulent pas à longueur d’année. Une étude franco-québécoise a en effet conclu plus tôt cette année que de 51 à 60 % des 64 millions de cours d’eau s’avèrent intermittents : ils cessent complètement de couler au moins une journée par année.
Cinq choses à savoir sur les prix Nobel

Science

Cinq choses à savoir sur les prix Nobel

AFP
Agence France-Presse
STOCKHOLM — Pour leur 120e anniversaire, les prix Nobel seront attribués du 4 au 11 octobre à Stockholm et Oslo. Voici cinq choses à savoir sur ces récompenses, remises à des hommes, femmes et organisations ayant œuvré pour le progrès de l'humanité, selon le voeu de leur créateur, l'inventeur suédois Alfred Nobel.
Un millésime des prix Nobel sous le sceau de la COVID-19

Science

Un millésime des prix Nobel sous le sceau de la COVID-19

Pia Ohlin
Agence France-Presse
Hélène Dauschy
Agence France-Presse
Pierre-Henry Deshayes
Agence France-Presse
STOCKHOLM — Des pionniers des vaccins anti-Covid ou des généticiens de haut vol, des opposantes bélarusses ou la liberté de la presse, un romancier non Occidental? Les prix Nobel 2021 sont attribués à partir de lundi avec le sceau sans doute incontournable de la pandémie.
Non, le risque et le danger de cancer ne sont pas la même chose

Science

Non, le risque et le danger de cancer ne sont pas la même chose

Catherine Crépeau
Agence Science-Presse
Le Détecteur de rumeurs
Agence Science-Presse
DÉTECTEUR DE RUMEURS / Le glyphosate a fait à nouveau les manchettes cet été quand Santé Canada a proposé d’augmenter les limites de résidus tolérés dans certains aliments. Comme à chaque fois, l’argument des opposants a été : le glyphosate est classé comme « cancérigène probable » par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Que veut dire cette expression ? Une occasion pour le Détecteur de rumeurs d’expliquer la différence entre danger et risque.
Jean-François Cliche
Le Soleil
Jean-François Cliche
Vous rappelez-vous des grues blanches ?

Science

Vous rappelez-vous des grues blanches ?

SCIENCE AU QUOTIDIEN / «Je me souviens qu’il y a bien des années, on s’inquiétait du sort des grues blanches. J’ai peut-être manqué les développements subséquents, s’il y en a eu, mais j’aimerais savoir si on a réussi à les sauver», demande Richard Normandeau, de Blainville.
David Attenborough : 1954

Science

David Attenborough : 1954

David Attenborough
Journaliste et documentariste, BBC.
LA SCIENCE DANS SES MOTS / Après avoir étudié les sciences naturelles à l’université et fait mon service militaire dans la Royal Navy, je suis entré à la télévision, qui naissait à peine. La BBC, premier service audiovisuel au monde, avait débuté en utilisant deux petits studios à Alexandra Palace, au nord de Londres. Elle s’interrompit quand la Seconde Guerre mondiale éclata,mais reprit en 1946, avec les mêmes caméras dans les mêmes studios. Toutes ses émissions étaient en direct et en noir et blanc, et on ne pouvait les voir qu’à Londres et Birmingham.
De la communication scientifique au populisme scientifique

Science

De la communication scientifique au populisme scientifique

La communication scientifique n’est plus ce qu’elle était : c’est ce qui se dégage d’un avis du comité d’éthique du CNRS français, partagé entre le désir de vanter le travail de communication des résultats et de vulgarisation qui s’est fait dans l’urgence des 18 derniers mois, et les dérives de certains scientifiques vers ce que les auteurs appellent pudiquement « des thèses contestables ».
Les guêpes plus nombreuses sur les terrasses à la fin de l’été ? Vrai

Science

Les guêpes plus nombreuses sur les terrasses à la fin de l’été ? Vrai

Catherine Crépeau
Agence Science-Presse
Le Détecteur de rumeurs
Agence Science-Presse
DÉTECTEUR DE RUMEURS / Entre juillet et septembre, l’omniprésence des guêpes qui tournoient autour des assiettes et des verres peut rendre les repas en terrasse et les pique-niques désagréables. Sont-elles plus agressives pour autant ? Le Détecteur de rumeurs a cherché la réponse.
Ce qui ne marche pas avec les thèses anti-vaccin

Science

Ce qui ne marche pas avec les thèses anti-vaccin

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
SCIENCE AU QUOTIDIEN / «Il y a cette vidéo qui circule sur les réseaux sociaux [au sujet des dangers allégués des vaccins contre la COVID et des plans malveillants qu’il y aurait derrière les passes sanitaires]. Pourriez-vous en vérifier et analyser le contenu ?» demande Johanne Gagnier Perreault, de Coteau-du-Lac.
Quatre facteurs qui augmentent le risque de contracter la COVID chez les personnes vaccinées

Science

Quatre facteurs qui augmentent le risque de contracter la COVID chez les personnes vaccinées

Vassilios Vassiliou
Médecine cardiovasculaire, Université East Anglia
Ciaran Grafton-Clarke
École de médecine Norwich, Université East Anglia
Ranu Baral
Chercheur invité, Université East Anglia
LA SCIENCE DANS SES MOTS / Deux semaines après votre deuxième dose de vaccin Covid-19, les effets protecteurs de la vaccination sont à leur maximum. À ce stade, vous êtes complètement vacciné. Si vous contractez néanmoins la COVID-19 après cette date, il s’agit d’une infection postvaccinale. Cela ressemble en gros à une infection par la COVID-19 chez les personnes non vaccinées, mais il y a quelques différences. Voici ce qu’il faut surveiller si vous avez reçu vos deux doses.
Récompense prestigieuse pour le vaccin à ARN

Science

Récompense prestigieuse pour le vaccin à ARN

Agence Science-Presse
Pendant des décennies, les vaccins à ARN avaient été considérés comme irréalistes. Deux des scientifiques qui ont démontré le contraire dans les années 2000 viennent de remporter un des prix Breakthrough en sciences de la vie, dotés d’une bourse de 3 millions $.
L’huile de lavande, un perturbateur endocrinien ? Pas prouvé

Science

L’huile de lavande, un perturbateur endocrinien ? Pas prouvé

Catherine Crépeau
Agence Science-Presse
Le Détecteur de rumeurs
Agence Science-Presse
DÉTECTEUR DE RUMEURS / Est-il vrai que l’huile essentielle de lavande peut devenir un perturbateur endocrinien ? Des études et des mises en garde sur le sujet ont semé le doute au cours des dernières années. Le Détecteur de rumeurs fait le point.
Arroser le potager avec l’eau de pluie: une bonne idée ?

Science

Arroser le potager avec l’eau de pluie: une bonne idée ?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
SCIENCE AU QUOTIDIEN / «Nous avons un baril de récupération des eaux de pluie, qui reçoit l’eau qui coule du toit. Il est évident que cette eau n’est pas potable mais, sachant que lorsque je vide le baril à l’automne, je retrouve des particules de bardeau d’asphalte dans le fond du baril, est-ce que cette eau est quand même bonne pour arroser le jardin ou est-ce qu’elle pourrait contenir des polluants chimiques ?», demande Daniel Hurtubise, de Gatineau.
Hypersensibilité environnementale: c'est dans la tête (et ailleurs aussi)

Science

Hypersensibilité environnementale: c'est dans la tête (et ailleurs aussi)

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
BLOGUE / C'est fou ce que la pandémie nous aura fait manquer. Il y a eu les soupers de famille, les 5 à 7 entre collègues, Noël et Pâques, les sports d'équipe... et maintenant un rapport extrêmement éclairant de l'Institut national de la santé publique (INSPQ) au sujet de l'hypersensibilité environnementale ou la «sensibilité chimique multiple» (SCM), comme l'appellent les auteurs du document, qui est sorti en juin mais qui est passé totalement inaperçu pendant tout l'été. Je vous laisse décider quelle privation a été la pire...