Selon une étude, 120 des 2549 femmes enceintes infectées par le virus Zika ont mis au monde un enfant ayant un défaut congénital.

Zika a frappé plus fort que prévu au Canada

Les touristes canadiens qui ont été infectés par le virus Zika présentaient des symptômes plus graves que prévu à leur retour au pays, selon une étude à laquelle ont notamment contribué des chercheurs québécois.
Le Journal de l'Association médicale canadienne écrit que le Zika a été diagnostiqué aussi souvent que la fièvre dengue chez les touristes qui rentraient d'Amérique centrale, d'Amérique du Sud ou des Caraïbes.
Les chercheurs ont étudié les dossiers de quelque 1120 touristes qui ont visité une des sept cliniques du Réseau canadien de médecine des voyages à travers le pays, notamment au Québec, entre octobre 2015 et septembre 2016. Quarante et un patients souffraient du Zika, 41 de la dengue et 23 du virus chikungunya, trois maladies transmises par la piqûre des moustiques.
Près de 60 % des voyageurs infectés par le Zika étaient des femmes, dont 79 % étaient en âge de se reproduire. 10 % de ces infections ont engendré des complications graves, contre aucune pour la dengue et le chikungunya.
Pendant la phase aiguë de la maladie, 88 % des patients infectés par le Zika ont présenté une irritation de la peau et 80 % ont souffert de fièvre.
Des chercheurs de l'université McGill, de l'Université de Montréal et de l'Hôpital Saint-Luc ont notamment contribué à cette enquête.