Le médecin, qui a demandé que sa clinique et lui ne soient pas identifiés, dit avoir appelé dans toutes les urgences de Québec jeudi matin pour les informer que sa superclinique avait des disponibilités pour recevoir des patients. «Ça n’a rien donné.»
Le médecin, qui a demandé que sa clinique et lui ne soient pas identifiés, dit avoir appelé dans toutes les urgences de Québec jeudi matin pour les informer que sa superclinique avait des disponibilités pour recevoir des patients. «Ça n’a rien donné.»

Une superclinique à la recherche de... patients

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Le responsable d’une superclinique de Québec est à la recherche de… patients. Il aimerait que les urgences des hôpitaux réfèrent davantage aux supercliniques les patients classés P4 ou P5, les deux catégories les moins prioritaires.