Une neurone
Une neurone

Une découverte permet de mieux comprendre la sclérose latérale amyotrophique

Jean-Benoit Legault
La Presse canadienne
La perte de fonction d’un gène joue un rôle important dans le développement de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), mieux connue sous le nom de maladie de Lou Gehrig, montrent les travaux d’un chercheur de l’Institut national de recherche scientifique (INRS).