Un répit en période de stress [VIDÉO]

Coiffure, maquillage, entraînement et même body painting… Les futures mamans hospitalisées à long terme au CHUL ont été gâtées, lundi, lors de la sixième présentation de la journée GARE à Noël. GARE, pour grossesses à risques élevés.

«Être hospitalisée en grossesse à risque, ça peut sembler être un répit à l’hôpital, sauf que ça implique beaucoup de stress, tant physique que psychologique», a rappelé Geneviève Fortin-Boudreault, qui a elle-même passé deux mois au CHUL en raison d’une telle condition, en 2014. «Pour nous, c’est vraiment important de leur offrir ce moment de bonheur.»

Écoutez notre vidéo pour en apprendre davantage.