Un nouveau GMF à deux pas du futur méga-hôpital de Québec

Un nouveau groupe de médecine familiale (GMF) verra le jour à l’automne dans un secteur défavorisé de Québec en termes d’accès à un médecin. Située sur le boulevard Henri-Bourrassa, à deux pas du méga-hôpital, la clinique médicale Synase vise à prendre en charge quelque 10 000 nouveaux patients d’ici deux ans.

Dirigé par le Dr Richard Lemelin, le GMF veut offrir des soins adaptés à la population du secteur, composée d’une bonne proportion de personnes âgées et vulnérables, mais aussi de jeunes familles. 

«C’est un secteur qui, on le sait, est défavorisé en termes d’accès à un médecin. […] Le DRMG [Directeur régional de médecine générale] a ciblé des besoins importants en gériatrie et en périnatalité. C’est une proposition de prise en charge de ces patients-là qu’on fait, on veut combler les besoins de la population du secteur, mais aussi de la région de Québec», a expliqué le Dr Lemelin en point de presse, mercredi.

Le GMF est en pleine période de recrutement «pour aller chercher une équipe volante de spécialistes afin de compléter notre équipe dans divers secteurs». Et pour compléter l’équipe de médecins de famille, qui ne sont que cinq à l’heure actuelle. 

«Actuellement on est à bâtir l’équipe. Il y a plusieurs médecins encore en négos, qui ont des fins de baux à respecter [...]. Graduellement l’équipe va se compléter, mais on a assez de patients inscrits actuellement [environ 7000] pour commencer nos activités de GMF. On vise à avoir une quinzaine de médecins, peut-être un peu plus, d’ici deux ans. La demande qu’on a faite au DRMG, c’est d’avoir de nouveaux postes pour des nouveaux facturants et des retours de région, avec des profils en périnatalité, gériatrie et CHSLD, qui sont vraiment les besoins du secteur», a insisté le Dr Lemelin, tout en rappelant qu’il y a «beaucoup de problèmes de découverture médicale dans les CHSLD». 

La nouvelle clinique médicale Synase vise à prendre en charge quelque 10 000 patients d’ici deux ans.

La clinique médicale Synase vise à atteindre les 17 000 patients inscrits d’ici deux ans. En plus du GMF, le complexe multidisciplinaire abritera «le plus grand centre d’imagerie médicale de la province», qui sera opéré par Radiologie Mailloux et IRM Québec, de même que le premier centre des maladies du dos du Québec.

Selon le Dr Richard Lemelin, Synase offrira une «synergie» entre divers secteurs médicaux et paramédicaux permettant une «prise en charge globale» de la clientèle inscrite. «L’endroit est stratégique, c’est un peu le pôle médical de la région de Québec pour les prochaines décennies. On pense que pour les médecins qui commencent leur pratique, ou pour ceux qui reviennent de région, c’est un centre qui peut être super attrayant et dynamique, qui offre une pratique médicale très intéressante», a plaidé le médecin.

Pas question de faire de Synase une superclinique, a par ailleurs confirmé le Dr Lemelin. 

«Notre lecture du secteur, c’est que ça prend vraiment de la prise en charge de patients. Cette clientèle-là, elle est vulnérable, elle est âgée, ça nécessite une prise en charge. Aller dans une superclinique se faire dépanner, ça règle zéro problème, le patient revient chez lui avec les mêmes problèmes. Nous, on veut faire un suivi global du patient pour éviter qu’il aille dans une superclinique ou à l’urgence», a-t-il exposé.