Illustration 3D d'un cancer du pancréas
Illustration 3D d'un cancer du pancréas

Un médicament contre le cancer du pancréas approuvé par Santé Canada jugé inaccessible

La Presse Canadienne
TORONTO - Un organisme dédié à la lutte au cancer du pancréas se plaint que les autorités canadiennes de réglementation attendent trop longtemps pour financer le seul nouveau médicament approuvé par Santé Canada en 2017 qui est prometteur pour le traitement de ce cancer particulièrement meurtrier.

L’organisme Cancer du pancréas Canada affirme qu’un diagnostic de cancer du pancréas est mortel dans 92 % des cas, une statistique qui n’a pas changé depuis plus de 40 ans, et que cette maladie oncologique est la troisième principale cause de décès attribuables au cancer au Canada en 2020.

Or, l’organisme signale que les essais cliniques de phase 3 du médicament Napoli-1 avec Onivyde permettent aux personnes atteintes de cancer du pancréas d’espérer une prolongation de leur survie globale de 45 % tout en maintenant leur qualité de vie.

Le médicament serait déjà financé dans plusieurs pays et récemment, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis lui a accordé le statut de désignation accélérée.

Pourtant, il n’y a pas encore de médicament du genre disponible au Canada, malgré les recommandations positives du Programme pancanadien d’évaluation des anticancéreux (PPEA) et de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) du Québec.

Cancer du pancréas Canada estime qu’il est temps que le Canada comble l’écart avec d’autres pays et que le médicament soit remboursé le plus rapidement possible.

Selon les estimations de l’organisme, 6000 Canadiens recevront cette année un diagnostic de cancer du pancréas, dont 1600 au Québec, et 5300 en mourront.