Le Soleil

Services brisés ou décret défié, le «choix déchirant» de proprios de résidences pour aînés

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
La vaccination obligatoire des intervenants du réseau de la santé menace de faire mal aux résidences privées pour personnes âgées. Avec environ 20% des 40 000 employés qui pourraient ne pas être vaccinés au 15 octobre, le Regroupement québécois des résidences pour aînés redoute des ruptures de services. «Ça va être extrêmement difficile», ne cache pas le président, Yves Desjardins.