La gymnaste Simone Biles à Tokyo, jeudi 
La gymnaste Simone Biles à Tokyo, jeudi 

Santé mentale: le témoignage et l’exemple des athlètes peuvent être utiles

Jean-Benoit Legault
La Presse canadienne
Article réservé aux abonnés
En annonçant publiquement qu’ils prennent du recul pour soigner leur santé mentale, des athlètes de calibre international comme la gymnaste Simone Biles et la joueuse de tennis Naomi Osaka prouvent que tout le monde peut rencontrer de telles difficultés et qu’il est important de demander de l’aide avant que le fardeau ne devienne trop lourd à porter, croit une experte québécoise.