Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent à Rimouski  
Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent à Rimouski  

Réouverture des cliniques de dépistage de la COVID-19 au Bas-Saint-Laurent

Claudie Arseneault
Initiative de journalisme local, MonMatane.com
Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent a annoncé mardi la réouverture immédiate des cliniques de dépistage de la COVID-19 sur son territoire, dans une perspective de renforcement de l’offre de dépistage auprès des clientèles prioritaires et des citoyens de groupes considérés plus à risque.

« Dans cette nouvelle orientation du gouvernement, nous voulions offrir un endroit sécuritaire où les personnes asymptomatiques pourraient aller se faire tester, sans l’obligation d’avoir un rendez-vous », explique Ariane Doucet-Michaud, conseillère-cadre aux communications stratégiques du CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Ces nouvelles cliniques de dépistage définies par le CISSS du Bas-Saint-Laurent se trouvent à La Pocatière, Rivière-du-Loup, Témiscouata-sur-le-Lac, Rimouski, Amqui et finalement, Matane, au 333, rue Thibault, qui se trouve à être l’adresse du centre hospitalier de Matane.

Depuis juin, les cliniques de dépistage à certaines villes du Bas Saint-Laurent avaient été relocalisées dans les centres hospitaliers, comme ce fut le cas à l’hôpital de Matane. Les patients ayant des symptômes de la COVID-19 devaient prendre rendez-vous et un responsable leur demandait de se rendre aux urgences ou directement aux prélèvements. Maintenant, un endroit restreint a été réservé dans l’hôpital de Matane pour cette clinique de dépistage entièrement dédiée à la COVID-19, avec des entrées et sorties uniques.

Donc, à compter d’aujourd’hui, l’ensemble de ces cliniques de dépistages, préférablement sur rendez-vous, mais également à disposition des sans rendez-vous, seront ouvertes tous les jours de 8h à 16h pour les personnes asymptomatiques. De plus, les individus faisant partie de groupes considérés plus à risque par le ministère de la Santé et des Services sociaux seront encouragés à aller se faire dépister dans ces nouvelles cliniques sur une base volontaire.

En effet, au cours des prochains jours, le CISSS du Bas-Saint-Laurent invite particulièrement les jeunes de 15 à 34 ans, le groupe jugé plus à risque en ce moment, à se faire dépister tel que recommandé par le gouvernement. D’autres groupes prioritaires pourraient prochainement faire l’objet d’invitations dans les futurs points de presse du ministre de la Santé et des Services sociaux, signale Ariane Doucet-Michaud.

Pour prendre rendez-vous et éviter les files d’attente, les gens devront appeler au 1 877 644-4545. Si la ligne est occupée et que les gens doivent laisser un message, ils seront rappelés dans les heures suivant l’appel. Pour les gens avec rendez-vous, le CISSS indique qu’il est très important d’arriver à la clinique à l’heure du rendez-vous. Toute personne n’ayant pas de rendez-vous pourra s’y présenter, mais le dépistage s’effectuera lors des périodes moins achalandées. Le CISSS demande aussi la collaboration de la population afin que les patients se présentent seuls à ce test de dépistage.

Voici la liste des cliniques:

- Clinique de dépistage de La Pocatière - 956, 12e Avenue Boulevard Dallaire, La Pocatière

- Clinique de dépistage de Rivière-du-Loup - 20, rue Saint-Louis

- Clinique de dépistage du Témiscouata - 2448, rue Commerciale sud, Témiscouata-sur-le-Lac

- Clinique de dépistage de Rimouski ? 111, 2e Rue Ouest, Rimouski

- Clinique de dépistage de Matane - 333, rue Thibault, Matane

- Clinique de dépistage d’Amqui - 135, avenue Gaétan Archambault, Amqui

Pour les MRC des Basques et de La Mitis, le dépistage pour la COVID-19 sera disponible et sur rendez-vous seulement en appelant au 1 877 644-4545.