La plupart de ces cas semblent liés à la consommation de produits de poulet cru ou partiellement cuit.

Plusieurs cas de salmonellose au Québec en 2017

En raison de plusieurs cas d'intoxication alimentaire à la salmonellose qui sont signalés depuis le début de l'année au Québec, le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) tient à lancer une mise en garde.
La plupart de ces cas semblent liés à la consommation de produits de poulet cru ou partiellement cuit, souvent panés et vendus congelés, tels que les croquettes, les filets et les poitrines farcies, dont la cuisson ou les modes de préparation ont été inadéquats.
Généralement, une intoxication à la salmonelle provoque des nausées, des vomissements, de la diarrhée, des douleurs abdominales et de la fièvre. Ces symptômes peuvent durer plusieurs jours. Dans tous les cas, il est fortement recommandé de consulter un médecin.
Le MAPAQ rappelle qu'on peut prévenir les toxi-infections alimentaires en respectant certaines règles de base.
Pour ce qui est des produits de poulet cru ou partiellement cuit, il est conseillé de respecter les normes de cuisson. De plus, à moins d'indication contraire, la cuisson au four à micro-ondes est non recommandée.
En ce qui concerne les volailles entières ou découpées en parties. Elles doivent être cuites en s'assurant que la température à terme soit de 82 degrés Celsius pour la volaille entière ou de 74 degrés pour les cuisses, les poitrines ou les ailes et pour la viande hachée.
En tout temps, il faut se laver les mains après avoir manipulé les produits de poulet, bien nettoyer les ustensiles et les surfaces de travail.
On doit également éviter le contact des aliments cuits ou prêts à manger avec des aliments périssables crus ou avec des surfaces et ustensiles qui ont servi à les manipuler.