L’annonce de la subvention a eu lieu mercredi matin lors d’une conférence de presse au Monastère des Augustines en présence du président du Conseil du trésor et député de Québec, Jean-Yves Duclos.
L’annonce de la subvention a eu lieu mercredi matin lors d’une conférence de presse au Monastère des Augustines en présence du président du Conseil du trésor et député de Québec, Jean-Yves Duclos.

Plus d’argent pour prendre soin des soignants

Une subvention fédérale de 72 500 $ vient s’ajouter à la levée de fond des Soeurs Augustines pour accueillir les soignants et les proches aidants épuisés par la pandémie.

En juin, les Soeurs Augustines lançaient un mouvement de compassion pour les malades et les soignants victimes de la pandémie de COVID-19. Du 15 juin au 4 juillet, les neuf soeurs ont réalisé une heure de marche par jour pour montrer leur soutien à ceux qui sont au front durant cette crise. Avec cette marche, elles ont organisé une levée de fond afin d’accueillir un plus grand nombre de soignants et de proches aidants dans l’enceinte du Monastère pour leur offrir un moment de répit et de ressourcement. Jusqu’à maintenant, elles ont réussi à amasser plus 140 390 $ et cette nouvelle subvention vient s’ajouter à cette somme.

«Le montant de 72 500 $ reçu aujourd’hui permettra de collaborer avec des partenaires du milieu de la santé et des services sociaux, et du milieu communautaire, afin de définir les besoins et adapter notre offre à la réalité vécue par les soignants au cours des derniers mois», se réjouit la directrice générale du Monastère des Augustines, Isabelle Duchesneau, dans un communiqué. «On peut comprendre que l’expérience est troublante et qu’il y aura un réel besoin de rétablissement ou de récupération pour plusieurs d’entre eux».

L’annonce de la subvention a eu lieu mercredi matin lors d’une conférence de presse au Monastère des Augustines en présence du président du Conseil du trésor et député de Québec, Jean-Yves Duclos. 

Les programmes de répit et de ressourcement au personnel soignant et aux proches aidants sont offerts au Monastère des Augustines depuis 2015. L’an dernier, l’endroit aurait accueilli plus d’une centaine de soignants et 275 étudiants en sciences de la santé pour des activités de ressourcement et plus de 200 proches aidants pour un séjour de répit, précise le communiqué.